Même si la production dans le secteur textile connaît ces dernières années une baisse régulière, en 2017, l’institut français de la mode se réjouit que l’industrie aie connu une légère hausse du CA global en 2017.  Est-ce donc le bon moment pour les entrepreneurs dans l´âme pour se lancer dans la création d´une marque de vêtements ?

Créer sa marque de vêtements : un parcours semé d´embûches.

 

Du rêve à la réalité

Créer une marque de vêtements est une idée qui fait rêver de nombreuses personnes, mais ce n´est pas un jeu d´enfants. Il faudra passer par un nombre important d’étapes nécessaire pour la réalisation de ce rêve. Vous devrez vous occuper des considérations légales, administratives, dépenser pas mal d´argent… Et une fois que votre marque sera lancée, le plus dur commence : trouver des clients. En effet, attendez vous à affronter une concurrence rude. De nombreux jeunes créateurs tentent l´aventure chaque année en lançant leur propre marque de vêtement. Et puis n´oubliez pas les grandes enseignes (Zara, H&M…) qui ne vous feront pas de cadeaux et que vous aurez du mal à concurrencer concernant les prix.

Comment s´organiser pour créer sa marque ?

Vous trouverez sur internet différents guides vous expliquant pas à pas quelles sont les étapes à suivre pour créer votre propre marque textile.

Le courrier du soir met la main à la pâte et a choisi d´interviewer un jeune créateur de mode : David Mendy. Rien de tel qu´un vrai retour d´expérience et des conseils pratiques pour gagner du temps et éviter des erreurs lors de votre aventure entrepreneuriale.

Les conseils de David Mendy, créateur d´Edoniijeans pour créer votre marque étape par étape

David a crée en 2017 la marque Edoniijeans qui propose des jeans pour homme avec une coupe originale, située entre le sarouel et la salopette.

Edoniijeans : jean sarouel pour hommes

David, quel est ton conseil pour se différencier dans ce secteur très concurrentiel ?

Réponde de David : je crois que c´est la partie la plus difficile. Effectivement, le secteur de la mode est devenu très concurrentiel. Je pense que le plus important est de se demander pourquoi on veut créer sa marque. Quelles sont tes philosophies de vie et tes motivations. Pour ma part, je voulais porter des jeans sarouel mais je trouvais que les coupes offertes par les différentes marques ne se differenciaient pas assez.  J´ai donc voulu remédier à cela. J´ai donc identifié une niche grâce à un besoin personnel qui n´était pas comblé. J´ai imaginé une coupe entre le sarouel et la salopette et j´ai demandé à plusieurs amis si ils achèteraient un jean sarouel avec une coupe différente, je leur ai montré les croquis. Ils ont adoré et ça m’a donc poussé à aller jusqu’au bout et à lancer les démarches administratives.

Justement, quelles sont ces démarches administratives et quels conseils as-tu pour éviter les galères ?

Déjà la première chose est de trouver le nom de sa marque est de le protéger. C´est compliqué car il faut qu´il soit disponible auprès de l´INPI mais également le nom de domaine, les réseaux sociaux…

Je conseille de s´y prendre de la manière suivante :

  1. Vérifier que le nom de domaine en .fr ou .com est disponible grâce à un service comme celui de l´AFNIC . Si le nom de domaine n´est pas disponible vous pouvez toujours essayer de l´acheter.
  2. Vérifier que vous pouvez ouvrir des pages Facebook et Instagram à ce nom.
  3. Rendez-vous sur le site de l´INPI pour vérifier la disponibilité juridique de la marque dans le secteur de l´habillement.

Une fois la marque crée il faudra créer la société. Je conseille de commencer comme auto-entrepreneur ce qui sera beaucoup plus simple. La démarche peut être faite en ligne sur le site de l´Urssaf.

Ensuite, quelque chose que beaucoup de personnes oublient est qu´il vous faudra un compte en banque dédié pour votre activité, vous n´avez pas le droit d´utiliser le même compte en banque que votre compte principal. Ça a été difficile d´ouvrir un compte dans les banques traditionnelles pour ma part car ils demandent beaucoup de papiers. Je conseille donc les néo-banques qui proposent des comptes spécial auto-entrepreneur. J´ai personnellement choisi N26 qui fonctionne très bien.

Comment es-tu passé du design de ton produit à la fabrication ?

Malheureusement, il était impossible de faire fabriquer en France car c’était beaucoup trop cher pour le peu de modèles dont j’avais besoin au début. Je me suis donc orienté vers les fabricants maghrébins. J´ai fait des recherches sur Google et j´ai trouvé plusieurs prestataires potentiels.

Je me suis rendu sur place afin de négocier et surtout vérifier la qualité. Au début j´ai eu des problèmes de qualité. Elle n´était pas toujours au rendez-vous. Comme je fais fabriquer à la commande, il faut que la qualité soit toujours constante. J´ai donc changé plusieurs fois de fournisseur. Ça a été compliqué…

Et pour la commercialisation, quelle stratégie as-tu choisi et quel conseils pourrais-tu donner ?

J´ai choisi de commencer avec une boutique 100% en ligne. Vous pouvez retrouver les modèles uniquement sur notre site web. Ça paraît beaucoup plus simple au début même si il y a quand même une grosse concurrence de gros sites types laredoute, rue du commerce…

C´est là qu´il est important d´avoir une niche pas trop concurrentielle pour pouvoir se positionner en seo.

Le conseil si vous choisissez le e-commerce est d´avoir un site parfaitement optimisé pour Google et pour les visiteurs de façon à avoir le taux de conversion le plus haut. Aujourd´hui vous pouvez créer des sites e-commerce gratuitement avec des cms comme wordpress. Personnellement, j´ai fait appel à un prestataire que je recommande : VMD.

As-tu un conseil plus général pour ceux qui veulent se lancer et créer leur marque ?

Le plus important est l´état d´esprit. Il faut que vous ayez une motivation à toute épreuve car il y va y avoir des hauts et des bas.. Et surtout de bas au début. Ne lâchez rien et croyez en votre projet. Sachez vous entourer. N´écoutez pas les gens qui vont essayer de vous décourager Croyez en vous !