Crise en Afghanistan : après avoir été mondialement humilié, Biden débloque 500 millions dollars pour les refugiés

Après sa bourde historique dans la gestion de la crise afghane, Joe Biden doit désormais faire face aux conséquences de l’arrivée des Talibans au pouvoir. Pour le locataire de la Maison Blanche qui défend bec et ongles son retrait des troupes américaines de ce pays, l’heure est à l’accueil d’une partie de la population afghane en Etats-Unis.

Pour ce faire, Joe Biden a débloqué une enveloppe très conséquente, comme nous l’indique le média américain, The Hill. En effet, d’après cette source, l’administration Biden vient de débloquer 500 millions de dollars de fonds d’aide à l’accueil aux réfugiés afghans dans le cadre d’un programme appelé “Special Immigrant Visas (SIVs)”.

D’après la source, les fonds ont été annoncés lundi par Joe Biden et ils serviront à faire face à l’afflux important de migrants mais aussi aux besoins de réfugiés fuyant des pays en guerre. Toujours selon la même source, la décision de Biden est basée sur une loi de 1962 (Migration and Refugee Assistance Act of 1962) qui autorise un président américain à aider des personnes déplacées dans des pays en conflit.

“Afghanistan, futur havre de paix pour les groupes terroristes”

Il convient de souligner que la chute de Kaboul et la prise du pouvoir en Afghanistan ont été un coup dur pour Joe Biden qui a été très sévèrement critiqué par les médias. D’ailleurs, pour beaucoup, sa décision de se retirer pourrait transformer l’Afghanistan un bastion terroriste dans les années à venir.

C’est du moins l’avis de John Bolton, ex patron de la sécurité nationale sous Trump. “Ce qu’un Afghanistan contrôlé par les Taliban nous offre est un probable régime qui favorise les groupes terroristes, contrairement à d’autres régimes qui essaient de les traquer et de les éliminer”, s’inquiète Bolton dans une interview accordée à CNBC.