Crise en Ukraine : la Russie prévient : “la 3ème Guerre Mondiale sera une guerre nucléaire dévastatrice”

Face à l’escalade de la violence dans le conflit qui oppose l’Ukraine à la Russie, les autorités politiques russes de premier plan attirent l’attention de l’Occident sur les risques d’une guerre nucléaire. C’est en tout cas l’avis de Sergei Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères.

En effet, ce 02 mars, plusieurs médias ont relayé l’information de l’agence de presse RIA Agency faisant dire au chef de la diplomatie russe que la prochaine guerre nucléaire sera dévastatrice. D’après les sources consultées par Lecourrier-du-soir.com, les propos de Lavrov ont été tenus lors d’une interview accordée à la chaîne Al-Jazeera.

“La troisième guerre mondiale sera une guerre nucléaire dévastatrice”

“La troisième guerre mondiale sera une guerre nucléaire dévastatrice”, a-t-il déclaré. Ses mises en garde interviennent dans un contexte extrêmement tendu marqué par une vague de sanctions contre la Russie, son sport, son secteur touristique ainsi que ses institutions financières.

Mais, pour le chef de la diplomatie russe, ce sont les Occidentaux qui refusent tout dialogue pour une sortie de crise. “L’Occident a refusé de coopérer dans la construction d’une nouvelle architecture sécuritaire européenne”, a-t-il déploré dans une interview accordée à Al-Jazeera et reprise par l’agence de presse russe, Tass.

“La Russie a beaucoup d’amis et c’est impossible de l’isoler”

Faisant allusion aux sanctions occidentales, Lavrov déclare : “la Russie a beaucoup d’amis et c’est impossible de l’isoler”. Il faut dire que dans le gouvernement russe, Lavrov n’est pas le seul à s’en prendre aux Occidentaux. Le numéro de la diplomatie russe, Alexander Grushko, a lui-aussi dénoncé l’attitude de l’OTAN.

“Toute personne utilisant son cerveau comprend parfaitement que l’expansion de l’OTAN avait effectivement pour but de chercher un ennemi. En transférant leurs frontières vers les nôtres, ils ne faisaient que chercher un ennemi”, a-t-il déclaré. Pour rappe, la Russie a déjà activé sa force nucléaire de dissuasion.