Crise financière : l’Etat crée une cellule de soutien psychologique gratuite pour les chefs d’entreprises

0
420

Le ministère de l’Economie et des Finances a émis un communiqué de presse ce 27 avril annonçant la mise en place d’une cellule de soutien psychologique pour les chefs d’entreprise en détresse

L’Etat s’est-il transformé en médecin des riches ? En tout cas, en pleine crise sanitaire marquée par une récession économique que la France n’ait pas connue depuis 1945, le gouvernement se fait du souci sur le sort des chefs d’entreprise à qui il veut d’ailleurs apporter un soutien psychologique afin de faire face à la crise.

En effet, dans un communiqué publié ce 27 avril et dont la copie a été obtenue par Lecourrier-du-soir.com, on pouvait y lire : « pour aider les chefs d’entreprise à faire face à la situation économique exceptionnelle provoquée par la crise sanitaire, le Ministère de l’Economie et des Finances, en s’appuyant sur l’action de l’Association APESA (Aide Psychologique aux entrepreneurs en souffrance aiguë) et avec le soutien d’Harmonie Mutuelle, de CCI France et CMA France, annonce la mise en place d’un numéro Vert pour apporter une première écoute et un soutien psychologique aux chefs d’entreprise en détresse ».

« Soutien psychologique 7 jours sur 7, de 8 heures à 20 heures »

Et d’ajouter : « il permettra aux chefs d’entreprise en détresse de bénéficier d’une première écoute et d’un soutien psychologique 7 jours sur 7, de 8 heures à 20 heures. A l’issue d’un appel, pour les cas les plus préoccupants ; le chef d’entreprise se verra proposer, s’il le souhaite et dans la plus grande confidentialité, de bénéficier d’une prise en charge rapide et gratuite par un psychologue spécialement formé. Pour les autres cas, une réorientation sera proposée vers des structures publiques ou privées spécialisées dans ce type d’accompagnement ».

Dans le même communiqué, le ministère de l’Economie et des Finances juge « indispensable » ce soutien apporté aux chefs d’entreprise. « (…) Il apparaît indispensable d’apporter une réponse aux chefs d’entreprises fragilisés qui ont besoin d’une écoute dans cette période particulièrement éprouvante ».

Pour lire le communiqué officiel, cliquez ici : Communiqué