Diplomatie au Moyen-Orient : les Emirats Arabes Unis ont tranché : “nous allons coopérer avec Israël malgré nos divergences”

0
441

Anwar Gargash, ministre d’Etat en charge des Affaires étrangères des Emirats Arabes Unis (EAU), a participé à la conférence virtuelle organisée par le Comité Juif Américain ce mardi 16 juin. Le diplomate a souligné la nécessité pour les nations arabes de coopérer avec l’Etat d’Israël 

Les Emirats Arabes Unis ne cachent plus leur volonté de normaliser leurs liens diplomatiques avec Israël et les faits ainsi que les récentes déclarations des autorités le confirment. En effet, une semaine après l’atterrissage d’un vol en provenance des Emirats Arabes Unis sur le sol israélien, une première dans l’Histoire, les autorités du Golfe jugent nécessaire de coopérer avec l’Etat hébreux.

C’est du moins l’avis d’Anwar Gargash, ministre d’Etat des EAU en charge des Affaires étrangères qui a été l’un des invités d’honneur d’un événement organisé par une organisation juive. S’adressant aux participants de cette conférence organisée par le Comité Juif Américain, le diplomate a profité de l’occasion pour saluer le comité juif soulignant que son travail dans la stabilité de la région a été “impressionnant”.

Parlant de la stratégie de lutte contre le Coronavirus, le ministre reconnaît l’importance ce coopérer avec l’Etat d’Israël, et ce malgré l’absence totale de liens diplomatiques entre les deux pays. “Nous avons besoin de coopérer ensemble parce qu’il s’agit d’une affaire qui concerne les êtres humains, qui n’a rien à avoir avec leur religion, leur affiliation ou leur race”, a-t-il martelé.

“Une rupture totale des relations avec Israël a exacerbé l’animosité”

Dans l’interview, la question d’une éventuelle normalisation des relations diplomatiques avec Israël a été abordée. Sur cette question précise, la réponse du ministre a été celle-ci : “je pense que la réponse qu’on peut se poser fondamentalement est : puis-je avoir un désaccord politique avec Israël tout en essayant d’avoir des des accords sur d’autres sujets? Je pense que c’est possible”.

Et d’ajouter : “60 ou 70 ans de relations ont permis de voir qu’une rupture totale des relations entre Israël et les pays arabes a exacerbé l’animosité”. Toutefois, dans son discours, Anwar Gargash a fait savoir que les Emirats Arabes Unis rejettent catégoriquement toute annexion de la Cisjordanie par l’Etat d’Israël.

Le ministre a aussi souligné l’importance de coopérer avec l’Etat hébreux dans plusieurs domaines, notamment l’économie et la santé.

Pour suivre l’interview intégrale d’Anwar Gargash, cliquez sur la vidéo ci-dessous.