Divertissement en terre d’Islam : l’Arabie Saoudite annonce concerts de rap et fête des taureaux

0
87

Trois mois après la mort de Jamal Khashoggi, l’Arabie Saoudite a déjà tourné la page. Le royaume mise désormais sur le divertissement afin d’attirer davantage de touristes et renflouer les caisses de l’Etat

Un virage à 180°. Un an après avoir annoncé la réouverture des salles de cinéma dans le pays et après avoir autorisé les femmes à conduire, l’Arabie Saoudite est en train de faire des pas de géants dans la modernisation de sa société, jadis très conservatrice. Le tout, dans un contexte très difficile pour le royaume accusé d’avoir orchestré l’assassinat sauvage du journaliste Jamal Khashoggi.

Moins de trois mois après cet acte ignoble, le royaume saoudien semble avoir tout oublié. Désormais, la page est tournée et l’heure est au divertissement. En effet, dans l’optique de favoriser le tourisme dans le royaume, le prince saoudien, Mohamed Ben Salman, âgé de 33 ans, ne lésine pas sur les moyens pour y arriver.

« Les taureaux sont déjà arrivés dans le royaume »

En effet, ce 23 janvier, le directeur du GEA (General Entertainment Agency), Turki al-Sheikh, a annoncé la tenue prochaine d’un événement jusqu’ici uniquement célébré en Espagne, les Sanfermines aussi appelée la fête des taureaux. « Nous allons célébrer une compétition de corrida mais, nous n’avons pas encore trouvé le lieu », a fait savoir Turki al-Sheikh qui a annoncé l’arrivée des taureaux et des spécialistes espagnols.

Il faut surtout souligner que cette fête qui se déroule tous les ans à Pamplona (Espagne) a connu un succès fulgurant ces dernières années. Toutefois, elle fait l’objet de nombreuses polémiques en raison d’un certain nombre d’accidents qui provoquent la mort de plusieurs touristes et des incidents de viol.

Dans un communiqué cité par Al-Jazeera, l’objectif du royaume est clair : faire de l’Arabie Saoudite l’une des quatre destinations leader en matière de divertissement en Asie et l’une des 10 destinations dans le monde ». Le gouvernement saoudien qui veut donner une autre image du royaume entend aller plus loin.

« De la musique, mais aussi du Coran »

La musique n’est pas en reste. En effet, de grands rappeurs sont attendus dans le pays parmi lesquels Jay Z. Le royaume a aussi annoncé l’ouverture très prochaine d’un musée de cire. Cependant, les contradictions ne manquent pas. En effet, la chaîne BBC a révélé ce jeudi que le royaume a également prévu un concours de récitation du Coran. L’heureux gagnant recevra un cadeau d’un montant de 1,3 millions de dollar.

Pour la bonne marche de ces événements, le royaume invite les banquiers, les hommes d’affaires, les artistes… à y prendre part. « J’espère que les entreprises nationales, les banques, les hommes d’affaires, les artistes et tous les secteurs mettront la main à la pâte. Ce sont des opportunités en or. Ceci est une porte ouverte pour des milliers voire des millions d’emplois », a martelé Turki al-Sheikh.