Donald Trump : « j’ai des preuves que le Coronavirus vient d’un laboratoire chinois de Wuhan »

0
629

Donald Trump dit détenir des preuves que le Covid-19 provient d’un laboratoire chinois de Wuhan. Mais, il a été contredit par ses agents de renseignement qui disent tout le contraire

Donald Trump s’attaque ouvertement à la Chine qu’il accuse d’avoir été à l’origine du Coronavirus. En effet, plus d’une semaine après avoir annoncé la suspension de la contribution américaine auprès de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) qu’il accuse d’avoir volontairement dissimulé des données sur l’ampleur de la crise sanitaire, le président américain dit détenir des preuves que le Covid-19 émane d’un laboratoire chinois de Wuhan.

Ce jeudi, lors d’un point de presse, le président américain a eu un échange avec un journaliste sur cette question. A la question de savoir s’il détient des preuves que le virus provient d’un laboratoire chinois de Wuhan, Trump a rétorqué : « oui, j’en ai ». Lorsque le journaliste lui demandera d’où il tire ses sources, il lui répond : « je ne peux pas vous dire. Je ne suis pas autorisé à vous le dire ».

A la question d’un autre journaliste qui lui a posé la question de savoir si la Chine a créé ce virus avec l’objectif de l’empêcher de remporter la présidentielle de novembre 2020, Trump dira : « je veux juste vous dire que la Chine veut voir Joe Biden comme ça ils vont mener ce pays par le bout du nez comme cela ne s’était jamais produit ».

« Les services de renseignement démentent Trump »

Les propos de Trump sont en contradiction avec les conclusions des services de renseignement américains qui, ce jeudi, ont écarté l’hypothèse que le coronavirus soit fabriqué par des humains. En effet, dans un communiqué publié ce 30 avril, les services de renseignement ont été clairs : « les services de renseignement s’inscrivent sur la ligne des scientifiques selon laquelle le Covid-19 n’a pas été fabriqué par des êtres humains et n’a pas été génétiquement modifié ».

Il convient de rappeler que depuis plusieurs semaines, la Chine et les Etats-Unis se renvoient la balle sur l’origine du virus. Il y a un mois, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères insinuait que le virus provenait des Etats-Unis et exigeait des explications aux Américains. Une accusation balayée d’un revers de main par Washington qui accuse Pékin d’avoir volontairement caché des informations cruciales sur la crise qui auraient pu permettre de juguler la progression du Covid-19 et, ainsi, éviter des milliers de morts dans le monde.