Événement historique en Arabie Saoudite : le roi Salman reçoit un rabbin juif dans son palais

0
1050

Un rabbin israélien a été reçu par le roi saoudien, roi Salman, la semaine dernière, une première dans l’Histoire

Ceux qui pensaient que jamais l’Arabie Saoudite et Israël n’entretiendraient des relations amicales se sont certainement trompés. Et les récents événements sont là pour le prouver. En effet, moins d’un mois après la visite des plus grandes organisations juives américaines en Arabie Saoudite, c’est autour d’un important rabbin juif de se rendre au royaume saoudien.

Le rabbin en question n’est autre que David Rosen, rabbin basé à Jérusalem. Il y a une semaine, ce dernier a été reçu par le roi saoudien, le roi Salman, dans son palais royal situé en plein cœur de la capitale saoudienne. Face à la presse, le rabbin s’est réjoui de cette rencontre qu’il a eue avec le roi saoudien.

« Ce fut extraordinaire. L’expérience a été vraiment quelque chose de spécial. Et ce ne fut pas seulement la rencontre avec le roi. Le plus intéressant a été de rencontrer les jeunes (saoudiens) et de constater l’idée qu’ils ont de la transformation que leur pays est en train de subir », a réagi David Rosen, qualifiant l’invitation de « révolutionnaire ».

« Une rencontre pour le dialogue inter-religieux »

Dans la presse, on a appris que la rencontre entre le roi saoudien et le rabbin a été organisée par KAICIID, centre international pour la promotion du dialogue inter-religieux dont le siège se trouve à Vienne. D’après Times of Israël, ce centre a été créé il y a huit par l’ancien roi saoudien Abdallah.

Il convient de rappeler que les récentes visites de personnalités israéliennes en Arabie Saoudite ont été facilitées par une décision en fin janvier dernier prise par les autorités israéliennes d’autoriser leurs citoyens à se rendre désormais au royaume saoudien pour y effectuer le pèlerinage ou pour y faire du business.

Depuis, si aucune visite des autorités saoudiennes en Israël n’est notée, les autorités israéliennes, quant à elle, semblent avoir été très impatientes de fouler le sol saoudien pour y nouer des relations amicales. Il y a deux jours,  la presse israélienne avait déjà révélé la présence des plus grandes organisations juives américaines en Arabie Saoudite.

Et, ce ne sera plus une surprise si un jour on nous annonçait que Benjamin Netanyahou s’était envolé à Riyad pour rencontrer le prince saoudien, Mohamed Ben Salman ou le roi Abdallah. Les deux pays n’entretiennent pas de relations diplomatiques mais vu l’évolution de la situation, cela ne devrait plus tarder.