Exclusif : Agnès Buzyn, ex ministre de la Santé, vient d’être mise en examen par la Justice française

L’heure de vérité a-t-elle sonné pour Agnès Buzyn ancienne ministre française de la Santé? Quelques mois après avoir rejoint l’OMS, l’ex candidate LREM à la municipale de Paris, dont la gestion de la Covid, a été très décriée, doit s’expliquer devant la justice qui l’a convoquée ce 10 septembre en vue d’une mise en examen.

C’est en tout cas l’information qui vient de tomber et qui a été relayée par plusieurs sources fiables dont Le Monde. En effet, d’après ce média, “l’ex-ministre de la santé Agnès Buzyn est convoquée, vendredi 10 septembre, par les juges de la Cour de justice de la République. Elle risque une mise en examen pour ‘mise en danger de la vie d’autrui’ dans le cadre de la gestion gouvernementale de la crise sanitaire.”

La source précise : “de sources proches du dossier, l’ex-ministre des solidarités et de la santé (mai 2017-février 2020) Agnès Buzyn est ainsi convoquée en vue d’une mise en examen, vendredi 10 septembre, à 9 heures, par les magistrats instructeurs de la CJR.”

L’information a été confirmée par France Bleu qui précise que l’ancienne ministre de la Santé qui a failli être promu patronne d’UniverScience avant de rejoindre l’Organisation Mondiale de la Santé a été convoquée en vue d’une mise en examen dans sa gestion de la crise sanitaire. Il convient de rappeler que 14 500 plaintes ont été déposées contre des ministres de Macron dans la gestion de cette pandémie.

Aussitôt révélée par la presse, la convocation de l’ex ministre en vue d’une mise en examen a suscité un vif tollé sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter où les réactions ont été nombreuses.