Exclusif : Israël et les pays du Golfe signent un pacte de non agression pour faire face à l’Iran

0
287

Israël et les pays du golfe sont en train de signer un pacte de non agression pour faire face à leur ennemi commun : l’Iran

La menace iranienne rapproche Israël et les pays du Golfe. C’est tout cas ce qu’avancent les médias israéliens ce samedi. En effet, d’après Times Of Israel qui cite la chaîne de télévision israélienne Channel 12, l’Etat d’Israël est en train de signer un « pacte de non agression » avec les pays du Golfe afin de faire face à la menace iranienne.

A l’origine de cette initiative, Israel katz, ministre israélien des Affaires étrangères et des services de renseignement. Ce dernier aurait profité de l’Assemblée Générale de l’ONU qui s’est tenue à New York le mois dernier pour rencontrer les dirigeants des pays du Golfe. Jerusalem Post dit avoir obtenu la confirmation de cette information de la part du porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères.

« L’Iran reste la plus grande menace pour Israël et le Golfe »

En tout cas, dans un message posté sur son compte twitter officiel en septembre dernier, le ministre israélien des Affaires étrangères se réjouissait d’un entretien qu’il venait d’avoir avec un homologue du Golfe. « En marge de l’Assemblée Générale de l’ONU, une première rencontre fascinante avec un des ministres des Affaires étrangères du monde arabe », écrivait-il.

Et d’ajouter : « nous avons abordé en profondeur les réalités régionales et la manière dont il faut traiter la question iranienne, et en même temps, nous sommes tombés d’accord sur l’idée de promouvoir une coopération civile entre nos deux pays. Une réalité nouvelle et exigeante ».

Dans la presse israélienne, on précise que le ministre israélien des Affaires étrangères, avec le soutien du premier ministre Benjamin Netanyahou, a présenté un plan détaillé de ce pacte aux dirigeants du Golfe dans lequel il est question de faire face à la menace iranienne. Ce plan détaillé est en accord avec le droit international, nous dit-on.

« Aucune action militaire contre une des parties »

Parmi les points phares du pacte de non agression, il est question pour Israël et les pays du Golfe de : empêcher toute hostilité ou incitation à l’hostilité entre les deux parties et rejeter toute alliance militaire avec d’autres pays contre une des deux parties (Israël et les pays du Golfe). Les deux parties s’engagent à lutter contre le terrorisme et à établir des liens économiques.

Ce pacte ne doit pas être une très grande surprise pour celles et ceux qui suivent de près l’actualité politique du Moyen-Orient. En effet, en août dernier, le média américain, Wall Street Journal, avait déjà révélé deux rencontres secrètes entre Israël et les pays du Golfe afin de faire face à l’Iran.