Exclusif : la démission des députés LREM aura lieu la semaine prochaine et le parti perdra sa majorité absolue

0
2609

Le Parisien a dévoilé ce mardi 12 mai les noms des 22 députés (dont beaucoup issus de la LREM) qui veulent former un 9ème groupe parlementaire baptisé « Ecologie, Démocratie et Solidarité ». De source fiable, ce groupe pourrait voir le jour lundi 18 mai et la LREM perdrait ainsi la majorité absolue  

La scission des Marcheurs aura bien lieu. En effet, il y a cinq jours, le 8 mai plus précisément, Lecourrier-du-soir.com avait relayé une information du journal Les Echos concernant la création d’un 9ème groupe parlementaire auquel se joindront une vingtaine de députés LREM ou apparentés. Ce scénario pourrait se réaliser dans les jours qui viennent comme l’a annoncé Le Parisien.

Selon Le Parisien qui cite une source très proche du groupe, le 9ème groupe « pourrait voir le jour dès lundi mais plus vraisemblablement un peu plus tard dans la semaine ». Dans un article publié ce mardi, les noms des membres ont été dévoilés. Sur les 22 députés, onze sont LREM ou apparentés. Il s’agit d’Emilie Cariou, Annie Chapelier (apparentée), Guillaume Chiche, Yolaine de Courson, Hubert Julien Lafferrière, Sandrine Le Fleur, Fiona Lazaar, Aurélien Taché, Jacqueline Maquet, Denis Sommer et Cédric Villani.

« L’Elysée tremble »

Il y a également 9 non inscrits, parmi lesquels des ex LREM : Delphine Batho, Delphine Bagarry, Jennifer de Temmerman, Paula Forteza, Albane Gaillot, Martine Wonner, Sébastien Nadot, Sabine Thillaye et Frédéric Tuffnet. Et les deux autres qui restent (Sandrine Josso et Matthieu Oprhelin) viennent de Libertés et Territoires.

Depuis bientôt une semaine, le scénario d’une scission au sein de LREM est au cœur du débat politique et les révélations à ce sujet vont bon train. En effet, ce mardi, le journal Le Point a révélé la grosse inquiétude de l’Elysée face à l’éventuelle naissance de ce groupe. « Cela renvoie à une image de bazar, de brouillard, de bordel dans la majorité », regrette d’ailleurs un proche de Macron.

« La LREM est en passe de perdre la majorité absolue »

La naissance de ce 9ème groupe provoquera-t-elle l’implosion de la LREM ? Pour le moment, difficile de le dire. En tout cas, une chose est sûre : la semaine prochaine, il y a 99% de chance que le groupe soit formé et si tel est bien le cas, comme le confirment plusieurs sources fiables, la République En Marche perdrait la majorité absolue fixée à 289 députés.

Sans marge de manœuvre, le parti présidentiel sera plongé dans une crise politique inédite dans l’histoire de la Vème République. Il sera ainsi obligé de compter sur les 46 députés du MoDem et sur les 9 d’Agir. Il faut dire que la LREM sort du confinement extrêmement fragilisée et le risque d’une éventuelle disparition du parti avant 2022 n’est plus écarté.