France : la société qui a porté plainte contre Raoult a touché 800 000 euros du géant pharmaceutique GILEAD, selon Wonner

0
976

Martine Wonner, ex députée de la République En Marche, accuse la société de pathologie infectieuse de la langue française (SPILF) qui a porté plainte contre Didier Raoult d’avoir touché 800 000 euros l’année dernière du géant pharmacien GILEAD 

Et si Didier Raoult était victime d’une chasse aux sorcières de la part de Big Pharma? C’est en tout cas l’idée qu’on peut se faire à la suite de la révélation explosive faite par députée Martine Wonner, ancienne députée de la République En Marche. Les propos de Martine Wonner ont été tenus lors d’une conférence.

En pleine conférence, l’ex députée, devenue une farouche opposante du pouvoir en place, n’y va pas de main morte. “Ce que j’ai à dire, c’est que la semaine prochaine, il y a une société savante qui se réunit en congrès, les médecins qui vont parler de maladie infectieuse”, dit-elle sans vouloir citer l’organisation Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF) qui poursuit Didier Raoult en justice.

Elle poursuit : “cette société savante attaque directement le professeur Raoult. Cette société a touché 800 000 euros l’année dernière du labo GILEAD et tous les membres de cette société touchent également… C’est relativement transparent parce qu’on peut le retrouver mais ils ont tous bien plus que des intérêts avec certaines industries pharmaceutiques. Donc, ça perturbe complètement le débat autour de l’efficacité ou non de certaines molécules”.

“Raoult a dit des trucs factuellement faux”

Pour rappel, le professeur Raoult est visé par une plainte déposée par une société regroupant des infectiologues français. Ces derniers accusent le professeur d’avoir enfreint neuf articles du code de déontologie de la profession. Ce qui pour eux est synonyme de propagation de fausses informations.

La société semble avoir obtenu le soutien de l’Etat dans sa démarche car, dans une interview accordée à BFMTV, Olivier Véran, ministre français de la Santé, n’a pas manqué de tacler l’infectiologue marseillais. “Didier Raoult a dit des trucs qui étaient factuellement faux”, a-t-il déclaré.