Exclusif : les Etats-Unis organisent secrètement une rencontre entre Ben Salman et Netanyahou

0
658

Le gouvernement américain est en train de coordonner une prochaine rencontre inédite entre Benjamin Netanyahou et Mohamed Ben Salman

Une première dans l’Histoire. Le gouvernement américain, après avoir réussi à imposer au peuple palestinien un plan de « paix » qui ne bénéficie qu’à Israël, est désormais en train de coordonner une rencontre inédite entre Mohamed Ben Salman, prince saoudien et Benjamin Netanyahou, actuel premier ministre israélien.

C’est en tout cas la révélation faite par le média israélien, Jerusalem Post. En effet, d’après le même média, cette rencontre est en train d’être coordonnée par Mike Pompeo, secrétaire d’Etat américain qui d’ailleurs s’est entretenu avec des hauts responsables israéliens et saoudiens ces derniers mois.

Le Jerusalem Post avance que des pourparlers sont en cours entre l’Egypte, l’Arabie Saoudite, Israël et les Etats-Unis afin que Netanyahou et Ben Salman puissent éventuellement se rencontrer lors d’un sommet qui se tiendrait probablement au Caire, dans la capitale égyptienne.

« 4 pays manœuvrent pour l’organisation de ce sommet »

De source proche, le roi de Jordanie, Abdallah II, avait aussi été invité à prendre part à cette rencontre, mais a catégoriquement refusé d’assister à ce sommet en raison du fait que le président de l’Autorité Palestine, Mahmoud Abbas, n’ait pas été inclus dans la liste de participants.

Cette révélation intervient deux semaines après la décision d’Israël d’autoriser ses citoyens à se rendre en Arabie Saoudite pour la première fois depuis l’indépendance de l’Etat hébreux en 1948. En effet, le 25 janvier 2020, la presse israélienne avait annoncé que le ministre israélien de l’intérieur, Aryeh Deri, avait signé un décret qui autorisait les citoyens israéliens à se rendre au royaume saoudien pour y faire du business ou y effectuer le Hajj, le pèlerinage islamique. De source fiable, les Israéliens pourront séjourner en Arabie Saoudite pendant une durée de 90 jours.

Cette révélation ne devrait en aucun cas être une surprise car, en effet, plusieurs médias américains dont le Wall Street Journal ont récemment fait savoir qu’en 2019 plusieurs rencontres secrètes ont eu lieu entre autorités israéliennes et saoudiennes. Le rapprochement des deux pays s’expliquerait par la menace iranienne, nous dit-on.