Présidentielle 2022 : pour éviter sa mort, la Droite fait appel au Général de Villiers pour faire tomber Macron

L’homme sur lequel fantasme la droite française à moins de deux ans d’une présidentielle cruciale. Le Général Pierre De Villiers (64 ans), qui s’est fait connaître en 2017 lors d’un bras de fer tendu qui l’avait opposé à Emmanuel Macron, est devenu malgré lui l’espoir d’une partie de la droite française qui joue sa survie.

En effet, depuis trois jours, les instituts de sondage s’intéressent à son profil qui, d’après les résultats, attirent de plus en plus de Français. C’est en tout cas ce que révèle un sondage rendu public par Ifop et qui estime que 20% des Français sont prêts à le soutenir s’il officialise sa candidature.

Depuis près de trois ans, Pierre De Villiers, qui a démissionné de son poste de chef des armées en 2017, s’était fait discret, menant sa vie loin des projecteurs médiatiques. Cependant, face à la crise politico-sociale qui frappe la France depuis l’arrivée de Macron, il a du mal à garder son silence. Car, pour lui, l’état actuel de son pays “lui fait mal”.

Depuis bientôt un mois, il est devenu le chouchou de la presse de droite qui met en avant ses idées et sa vision de la France. Et chaque phrase lâchée par le général laisse entendre que le pays est au bord du gouffre. “Cela me fait mal de voir la France dans cet état”, se désole-t-il dans une interview accordée au Figaro il y a une semaine.

Évoquant les multiples tensions religieuses qui semblent ronger à feu doux son pays, Pierre de Villiers ne se fait aucun doute que la guerre civile est bien là. “Les islamistes veulent rayer de la carte notre héritage judéo-chrétien. (…) Il y a un risque de guerre civile”, prévient-il.

Il faut dire que l’intérêt tout particulier que les médias de droite portent en lui ne doit surprendre personne. En effet, convaincue que Macron n’est pas la solution, la droite est plongée dans une crise profonde car ne trouvant pas une alternative au locataire de l’Elysée. Les Républicains sont à l’agonie et le Rassemblement National vit une crise endogène qui a provoqué le départ de bon nombre de ses militants.

A l’heure actuelle, des noms surgissent de nulle part pour ressusciter la droite à la présidentielle de 2022. Tantôt on évoque François Baroin, tantôt Christian Estrosi ou même Bruno Retailleau. Cependant, la réalité est qu’aucune de ces personnalités n’est capable de relever la tête d’une droite dans le coma depuis les élections européennes.

Le Général De Villiers n’a pas encore officialisé sa candidature malgré la multiplication des appels. Finira-t-il par le faire? Telle est la grande question. Pour le moment, rien ne confirme qu’il prendra part à la présidentielle de 2022. Mais, sa participation ne devrait surprendre personne car pour éviter la mort de la droite, un candidat fort est indispensable. Et il se trouve qu’à l’heure actuelle, ni Marine Le Pen, ni aucun candidat LR n’est capable de relever ce défi.

Pierre De Villiers est l’homme de la droite dure qui voit en lui le retour d’une France forte disparue depuis la chute du général De Gaulle. Le Général Villiers est pour l’instant trop timide pour convaincre et ne fait pas l’unanimité. Cependant, il va bientôt falloir qu’il se mouille.

En tout cas, la médiatisation spectaculaire à laquelle il a droit ces derniers jours n’est pas anodine. C’est un signal fort que sa présence au scrutin de 2022 est plus que jamais nécessaire. Et il n’y a aucun doute que son refus de se présenter serait perçue par certains comme un signe de trahison.