France : après avoir débloqué 100 million d’euros pour armer l’Ukraine, Macron promet de livrer plus d’armes à Kiev

Dans un entretien téléphonique avec son homologue ukrainien, Emmanuel Macron, président de la France, a promis d’envoyer plus de d’équipements militaires à l’Ukraine afin d’aider ce pays à faire face à l’invasion russe

Dans la guerre qui oppose la Russie à l’Ukraine, l’Occident a choisi sa stratégie : armer lourdement Kiev sans jamais déployer des soldats sur le terrain. Cette doctrine, appliquée par Washington, semble plaire à plusieurs pays européens qui ont décidé d’accélérer l’envoi d’équipements militaires à l’armée ukrainienne afin de l’aider à faire face à l’invasion russe.

Et la France n’est pas en reste. En effet, après avoir déjà dépensé plus de 100 millions de dollars pour financer l’Ukraine, l’Etat français, par la voix d’Emmanuel Macron, promet d’en faire plus. C’est du moins l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenue de sources fiables ce 30 avril.

En effet, à en croire la chaîne TF1 qui donne l’info, les présidents ukrainien et français se sont entretenus par téléphone ce samedi 30 avril pour aborder la situation en cours en Ukraine. D’après la source, lors de cet échange, Emmanuel Macron, président de la France, a promis d’envoyer davantage d’équipements militaires à Kiev.

“Emmanuel Macron s’est entretenu avec le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, ce samedi 30 avril, en milieu de journée et le président de la République a promis de continuer à envoyer du matériel militaire à l’Ukraine. La France aidera aussi les civils ukrainiens en apportant de l’aide humanitaire, a fait savoir l’Élysée dans la foulée de cet échange”, révèle TF1.

Dans son travail d’investigation, Lecourrier-du-soir.com a pu retrouver sur le site officiel de l’Elysée un communiqué daté du 30 avril et dans lequel la France réitère son engagement sans faille à garantir la sécurité à Kiev en lui fournissant surtout une aide humanitaire pour faire face à la crise.

Dans ledit communiqué, on peut lire : “le Président ZELENSKY a remercié la France pour ses envois de matériel militaire d’envergure qui contribuent à la résistance ukrainienne. Le Président de la République a indiqué que cet appui continuera de se renforcer, de même que l’assistance humanitaire apportée par la France, s’élevant aujourd’hui à plus de 615 tonnes d’équipement acheminés dont du matériel médical, des groupes électrogènes pour les hôpitaux, de l’aide alimentaire, de l’aide pour l’hébergement, et des véhicules d’urgence.”

Il convient de rappeler que le 13 avril dernier, Florence Parly, ministre des Armées, avait révélé, dans un twitte, que Paris avait déjà débloqué 100 millions d’euros d’aides militaires destinées à l’Ukraine. “La France est depuis le début aux côtés du peuple ukrainien. Nous avons livré pour plus de 100 millions d’€ d’équipements militaires et œuvré au déblocage de 1,5 milliard d’€ par l’UE pour aider l’Ukraine à se défendre. C’est son droit. C’est sa sécurité. C’est aussi la nôtre”, se félicitait-elle.

La militarisation de l’Ukraine semble être totalement assumée par le président français. D’ailleurs, dans un entretien avec le média Ouest France il y a une semaine, il disait ceci : “Chacun prend ses responsabilités avec ses équilibres politiques, et je ne m’immisce pas dans la vie politique des uns et des autres. Nous sommes très coordonnés. J’ai parlé avant-hier au Chancelier Scholz sur ce sujet. Nous livrons quand même des équipements conséquents, des Milan aux Caesar en passant par plusieurs types d’armements. Je pense qu’il faut continuer sur ce chemin. Avec toujours une ligne rouge, qui est de ne pas entrer dans la cobelligérance”.