France : c’est désormais officiel, Agnès Buzyn va s’exiler à Genève où elle travaillera pour l’OMS et Bill Gates

0
532

Lecourrier-du-soir.com a encore tapé très fort. En effet, il y a deux semaines, notre média avait annoncé l’exil d’Agnès Buzyn, ex ministre de la Santé d’Emmanuel Macron qui, depuis mars, est totalement isolée et traumatisée. Deux semaines plus tard, la révélation de notre rédaction s’est confirmée.

En effet, ce 5 janvier, il a été révélé dans la presse française qu’Agnès Buzyn va déposer ses valises à Genève où elle mettra ses compétences au profit du Directeur Général du Cabinet de l’Organisation Mondiale de la Santé et de Bill Gates. Une information qui a suscité une vive polémique sur les réseaux sociaux notamment sur Twitter où les commentaires ont été légion.

Pour rappel, Agnès Buzyn avait complètement disparu des radars après avoir dénoncé l’organisation des élections législatives de mars dernier. Une sortie médiatique qui lui avait valu des attaques virulentes sur les réseaux sociaux où plusieurs Français n’ont cessé de lui rappeler sa responsabilité dans la crise sanitaire. Après plusieurs dans le silence total, il a été révélé qu’elle mijotait de quitter la France

D’ailleurs, suite à la révélation du journal Lecourrier-du-soir.com, un avocat français avait annoncé avoir ouvert une commission d’instruction pour l’empêcher de quitter le territoire français. “J’apprends qu’Agnès Buzyn songe à s’établir à l’étranger ? Pas question ! Je vais saisir la commission d’instruction pour qu’elle lui interdise de quitter le territoire, qu’elle auditionne au plus vite et qu’elle la place sous contrôle judiciaire”, lâche Fabrice Di Vizio interrogé par L’Opinion. Finalement, c’est peine perdue. Buzyn quittera bien la France.