France : en pleine pandémie, Macron remet la réforme des retraites sur la table : pour lui, ça passe ou ça casse

ça passe ou ça casse! En pleine pandémie à Coronavirus, Emmanuel Macron semble avoir les yeux rivés sur les élections présidentielles de 2022 qui arrivent dans quelques mois et tente, d’ici là, d’accélérer l’une des plus importantes réformes de son quinquennat.

La réforme des retraites est donc de retour sur la table, comme l’indiquent plusieurs sources fiables dont Le Monde. En effet, d’après ce média, Emmanuel Macron n’a toujours pas enterré la réforme du régime des retraites qui suscite un rejet presque massif des Français.

“L’hypothèse a été révélée dans la soirée de dimanche 5 septembre par le site du quotidien économique Les Echos, disant que le chef de l’Etat voudrait enclencher une partie de la réforme dès cette année afin de supprimer les régimes spéciaux de retraite et instaurer le minimum de pension à 1 000 euros. Selon nos informations, le sujet, que l’on pensait enterré, serait, de fait, bien sur la table. ‘Les Français sont-ils prêts ? La question, c’est surtout de continuer à agir pour le pays’, explique-t-on dans l’entourage du chef de l’Etat”, révèle la source.

L’Etat marche sur des œufs. Il faut dire que remettre la réforme des retraites sur la table est une décision extrêmement périlleuse pour Emmanuel Macron. Mais, d’après Le Monde, le président et son entourage ont dû prendre leur courage à deux mains à la suite d’un sondage Elabe publié en juillet dernier et assurant que 65% des Français étaient favorables à la suppression des 42 régimes spéciaux.

Mais, au sein de la majorité présidentielle, tous ne voient pas d’un bon œil une telle réforme, surtout dans un contexte aussi sensible marqué par des manifestations anti-Pass mais aussi une élection présidentielle qui s’approche à grands pas. Emmanuel Macron qui a été à deux doigts de perdre le pouvoir en 2018 avec le déclenchement du mouvement Gilets Jaunes est donc prévenu. Le contexte ne lui est pas favorable.

Cependant, le plus jeune président de la Vème République qui veut réformer à tout prix ira jusqu’au bout de son projet. Pour lui, ça passe ou ça casse.