France : la révolte est déclenchée : en quelques heures, une pétition contre l’obligation vaccinale fait 13 000 signatures

A peine lancée sur Change.org, une pétition contre la vaccination obligatoire des soignants en France a déjà recueilli plus de 13 000 signatures et le chiffre pourrait doubler dans les heures qui viennent

La résistance des citoyens réfractaires à la vaccination se poursuit en France au moment où l’Exécutif traverse une véritable crise diplomatique avec ses alliés américain et britannique. Si rien ne va plus pour Macron à l’étranger, au niveau national, la situation s’empire à moins d’une année de la présidentielle.

En tout cas, les soignants anti-vaccins n’ont pas encore dit leur dernier mot. Et ce, malgré les suspensions dont ils sont victimes depuis le 15 septembre, date à laquelle la vaccination du personnel soignant a été rendue obligatoire par l’Etat. Depuis, la mesure fait des ravages. Certains soignants ont été sanctionnés et d’autres ont menacé de démissionner.

C’est dans ce contexte extrêmement tendu que surgit une pétition qui est en train de connaître un succès fulgurant sur les réseaux sociaux. Publiée sur le site de Change.org, la pétition, déjà signée par plus de 12 000 personnes, réclame un moratoire sur l’obligation vaccinale des soignants. Les arguments brandis par le pétitionnaire ne sont pas dénudés de sens.

“L’obligation vaccinale ne permet pas d’enrayer la maladie”

“La loi du 5 août 2021 a instauré une sanction redoutable pour les soignants qui refusent d’être vaccinés : la suppression immédiate de leur salaire et l’interdiction d’aller travailler. Cette disposition était destinée à éviter les contaminations des patients à l’hôpital”, observe-t-il.

Et d’ajouter : “fin août, le Conseil scientifique a lui-même publié un rapport indiquant que le vaccin n’assurait qu’une protection de 50% contre la contamination et a appelé à restaurer le port du masque pour les personnes vaccinées. Preuve est donc faite que l’obligation vaccinale ne permet pas d’enrayer la maladie et qu’elle ne dispense d’autres mesures protectrices”.

“Il est urgent d’interrompre la politique de suspension des soignants non-vaccinés”

Sur l’éventuel licenciement des soignants réfractaires au vaccin, le pétitionnaire ne mâche pas ses mots. “Dans le même temps, selon le porte-parole du gouvernement, 300.000 soignants ont refusé de se faire vacciner. Leur éviction du système de santé ne pourra qu’accroître le désert médical français. Elle ajoutera de la désorganisation à un hôpital déjà désorganisé. Les vaccinés eux-mêmes risquent d’être victimes de prochaines ruptures dans la continuité des soins, dues aux suspensions des soignants”, prévient-il.

La pétition appelle ouvertement les autorités sanitaires à mettre fin aux suspensions visant les soignants non-vaccinés. “Pour ces raisons sanitaires, il est prioritaire et urgent d’interrompre la politique de suspension des soignants non-vaccinés, qui plongent des dizaines de milliers de personnes que nous applaudissions sur nos balcons il y a un an dans une précarité sans égal. Des mères de famille, parfois seules avec leurs enfants, racontent tous les jours les affres de leur situation sans situation”, fustige-t-il.

Pour signer la pétition, merci de cliquer sur le lien suivant : Change.org