France : les cabinets de conseil ont pris le pouvoir sous Macron : en 2 ans, ils ont touché 657 millions d’euros

0
1051

Macron a-t-il fait la part belle aux cabinets de conseil? En tout cas, sous son mandat, ces derniers ont été très souvent sollicités au moment de prendre des décisions de politique publique. Des missions pour lesquelles ils ont touché entre 2018 et 2021 au moins 657 millions d’euros, d’après le média américain Politico.eu

La polémique sur l’influence des cabinets de conseil sous Macron n’en finit pas d’alimenter la chronique en pleine crise sanitaire. Au moment où la France subit de plein fouet les affres de la pandémie qui a mis à genoux toute l’économie, les montants exorbitants récoltés par les cabinets de conseil, sollicités par l’Etat dans sa gestion des crises, provoquent l’indignation.

Et les choses se compliquent pour Emmanuel Macron. En effet, le média américain, Politico.eu, qui a été l’un des premiers à révéler la forte implication du cabinet McKinsey dans la gestion de la crise sanitaire en France a, une fois encore, fait des révélations qui risquent de mettre l’Etat dans l’embarras.

“Les cabinets ont touché 11,2 millions d’euros dans la gestion de la pandémie”

Ainsi, dans un article paru ce 8 janvier, le média américain estime à 11,2 millions d’euros le montant débloqué par l’Etat pour rémunérer les cabinets de conseil dans le cadre de la gestion de la pandémie. Et le cabinet ayant remporté le gros lot n’est autre que McKinsey qui, à lui-seul, a touché 4 millions de dollars.

Selon Politico, si la France n’est pas le seul pays en Europe à avoir sollicité à plusieurs reprises le conseil des grands cabinets dans la mise en œuvre de politique publique, elle est sans aucun doute l’un des Etats qui, ces dernières années, ont le plus dépensé dans la rémunération de ces grands groupes privés dont les tarifs sont extrêmement élevés.

“657 millions d’euros en 2 ans”

Ainsi, Politico.com évalue à 657 millions d’euros le montant versé par l’Etat français aux cabinets de conseil depuis 2018. Et Politico ne s’arrête pas là. En effet, d’après le média américain, depuis octobre 2018, au moins 575 contrats ont été signés entre l’Etat et les cabinets privés. Un montant faramineux, déboursé en un laps de temps record et qui place la France à la tête de l’Italie et de l’Espagne, deux pays qui, ces dernières années, ont énormément sollicité les conseils des cabinets privés.

Soulignant les liens très étroits qui existent entre McKinsey et l’Etat français, le média américain révèle que chaque jour, à partir de 17h00, une visioconférence organisée sur Zoom réunit le cabinet américain et les autorités sanitaires. Toujours selon la même source, depuis novembre, le cabinet a touché 3,4 millions d’euros. Et ce n’est pas tout. 600 000 euros lui ont été versés tout récemment toujours dans le cadre de la gestion sanitaire.

Quand il s’agit de s’octroyer les services des grands cabinets privés, l’Etat français, sous Macron, dépense sans compter. Ainsi, depuis mars dernier, début de la crise sanitaire, le cabinet Citwell a touché 3,8 millions d’euros. Le cabinet Accenture, également sollicité par l’Etat, a déjà encaissé 1,2 millions d’euros et 2,2 millions d’euros ont été distribués à trois autres cabinets de conseil que sont : Roland Berger, Deloitte et JLL Consulting.

Pour lire l’article de Politico dans sa version originale, cliquez ici : POLITICO

 

SHARE
Cheikh Tidiane DIENG est fondateur et rédacteur en chef du site www.lecourrier-du-soir.com. Diplômé de Médias Internationaux à Paris, de Langues et Marché des Médias Européens à Dijon et de Langues étrangères (anglais et espagnol) au Sénégal, ce passionné de journalisme intervient dans des domaines aussi divers que la politique internationale, l’économie, le sport, la culture entre autres. Contact : cheikhdieng05@gmail.com