France : les immenses honoraires touchés par Dupont-Moretti laissent croire qu’il a menti sur son patrimoine

0
179

Les honoraires XXL de l’actuel ministre de la Justice, Eric Dupont-Moretti, laissent penser qu’il y a un sérieux problème dans sa déclaration de patrimoine

Eric Dupont-Moretti a-t-il menti sur sa déclaration de patrimoine? Pour le moment, difficile de répondre à cette question. En tout cas, ce qui est sûr, c’est que les chiffres présentés à la HATVP (Haute Autorité de la Transparence de la Vie Publique) ne convainquent pas et laissent un parfum de suspicion.

Le ministre français de la Justice sous le feu des projecteurs depuis sa nomination a déjà déposé sa déclaration de situation patrimoniale qui est en cours de traitement au niveau de la HATVP. C’est déjà une bonne nouvelle surtout quand il s’agit d’un ministre qui assume ne pas être top fan de la transparence.

“Des chiffres qui ne convainquent pas”

Mais, cette déclaration pourrait lui coûter très cher. En effet, une enquête du site Capital.fr confirme que le ministre de la Justice a beaucoup perdu depuis sa nomination. Alors qu’il déclarait 70 000 d’honoraires par mois, depuis son nomination, il ne touche que 8 500 euros. “Sa déclaration d’intérêts déposée à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) laisse aussi transparaître des droits d’auteur et des investissements défiscalisés”, note Capital.fr.

Toutefois, l’enquête menée par le média a permis de voir que les revenus de Dupont-Moretti étaient particulièrement élevés par rapport à ses collègues du barreau. Pour étayer ses arguments, l’enquête se base sur les données statistiques de l’UNSA (Union Nationale des Associations Agrées) que Lecourrier-du-soir.com a pu consulter.

Qu’est-ce qu’on y trouve? Que la moyenne des honoraires encaissés par les avocats en 2019 étaient de 120 800 euros. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 41 259 euros pour le premier quartile de recettes, 72 373 euros pour le deuxième quartile de recettes, 114 856 euros pour le troisième quartile de recettes et 253 785 euros pour le quatrième quartile de recettes.

“Des agissements qui préoccupent au plus haut sommet de l’Etat”

Les honoraires d’Eric Dupont-Moretti en tant qu’avocat n’ont pas été dévoilés, mais d’après Capital.fr, l’actuel Garde des Sceaux “dépassait de loin ces montants”. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si le ministre a pu acquérir une maison à Nice, 3,5 hectares de vigne à Collioure avec un autre avocat. Il détient aussi des parts dans le bistrot de son fils basé à Lille.

Rappelons qu’Eric Dupont-Moretti est dans le collimateur d’Anticor qui l’accuse de “prise illégale d’intérêts” et qui, ce 9 octobre, a demandé à la Cour de Justice d’ouvrir une enquête sur les agissements du ministre. En tout cas, depuis son nomination, il a secoué toutes les institutions judiciaires et à l’Elysée, le cas Dupont-Moretti ne laisse personne indifférent comme l’a d’ailleurs révélé ce 9 octobre le média France Info.