France : les maires ruraux donnent le feu vert à Castex pour déclencher la vaccination obligatoire pour tous

L’association des maires ruraux de France (AMRF) approuve la vaccination obligatoire pour tous et informe qu’elle fera part de sa décision à Jean Castex, Premier ministre de la France

La vaccination obligatoire pour tous est un scénario qui doit désormais être pris très au sérieux en France au moment où un vif débat sur la vaccination obligatoire des soignants divise très fortement le pays. Si la vaccination obligatoire, voulue par l’Etat, la Haute Autorité de Santé et le Conseil Scientifique, est presque inévitable, il en va de même pour la vaccination obligatoire pour tous prônée par l’association des maires ruraux de France (AMRF).

En effet, ce 8 juillet, invité par France Info, Michel Fournier, président de l’Association des Maires Ruraux de France, s’est dit favorable à ce que la vaccination soit rendue obligatoire pour l’ensemble de la population. Ce jeudi, sur France Info, sa position sur la question a été très claire.

“On cible plus particulièrement les soignants, mais pourquoi ne pas aussi cibler les gens qui reçoivent du public, les gens qui se retrouvent dans des situations d’accueil ?”, s’est demandé Michel Fournier.

L’élu a tenu à rappeler, lors de son entretien avec France Info, que des vaccins obligatoires existent déjà en France et que lui-même a dû se plier à la vaccination obligatoire (requise par l’Etat français contre la fièvre jaune) quand il devait rendre visite à sa fille qui habite en Guyane. “J’avais une fille qui habitait en Guyane, quand je voulais la voir, je n’avais pas le choix, il fallait bien que je sois vacciné”, a-t-il témoigné.

“On est pour la vaccination pour tous”

Michel Fournier a fait savoir que l’association des maires ruraux de France informera le Premier ministre, Jean Castex, qu’elle est favorable à cette décision. “Plutôt que de faire des oublis, nous on va préciser au Premier ministre qu’on est pour la vaccination pour tous”, a-t-il ajouté.

Il faut dire qu’en France, l’idée d’une vaccination obligatoire pour l’ensemble de la population n’est, à ce jour, pas encore envisagée par l’Etat. Cependant, celui-ci pourrait bien y pencher afin de mettre fin à la propagation du variant Delta qui menace à nouveau le pays. D’ailleurs, depuis quelques heures, le gouvernement a mis en place une véritable stratégie de communication de crise pour préparer les citoyens.

En effet, d’après Olivier Véran, ministre de la Santé, le variant risque d’être “probablement majoritaire en France ce week-end”. Pour Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, “le risque d’une 4ème vague rapide est là” et Emmanuel Macron s’apprête à s’adresser aux Français ce lundi soir à 20 heures.