France : Macron prolongera l’Etat d’urgence jusqu’au 31 décembre 2021 et confisquera toutes les libertés

Le gouvernement s’apprête à présenter la semaine prochaine un projet visant à prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 décembre 2021

Les libertés fondamentales à nouveau mises en quarantaine. En effet, il y a deux mois, le gouvernement français avait suscité une vive polémique en annonçant en octobre dernier avoir prolongé l’Etat d’urgence sanitaire jusqu’au 16 février 2021. Apparemment, ce délai ne suffit plus. Car, de source proche, l’Elysée mijote dans la plus grande discrétion pour maintenir ce régime spécial jusqu’au 31 décembre 2021.

C’est l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenue du média LCI qui cite une source gouvernementale. “Selon la même source, l’exécutif continuera de plancher dans la foulée, comme il l’avait fait durant l’été dernier, sur le régime “pérenne” pouvant se substituer à l’état d’urgence sanitaire tout en permettant de prendre des mesures drastiques face à la pandémie”, note LCI.

Si confirmé, le prolongement de l’état d’urgence sanitaire risque de susciter un tollé général en France où de plus en plus de voix n’ont cessé, ces derniers mois, de dénoncer son instauration qu’ils considèrent comme une atteinte aux libertés fondamentales des citoyens.

“Vers une nouvelle crise politique en France?”

En effet, en octobre dernier, après l’annonce du prolongement de ce régime, les réactions dans l’opposition étaient nombreuses et virulentes. “Ce gouvernement a perdu définitivement la bataille du COVID. Il a privilégié l’absence de ttt précoce et entraîne la France dans un marasme économique et social dont elle ne se relèvera pas. Cet Etat d’urgence sanitaire ne devait pas devenir une fois de plus sécuritaire”, lamente l’ex députée LRME, Martine Wonner.

Et elle n’état pas la seule à manifester son inquiétude. Le député de la France Insoumise, François Ruffin, avait lui aussi dénoncé la prorogation de l’Etat d’urgence sur son compte Twitter. “Cet après-midi, je suis à l’Assemblée sur le projet de loi de prolongation de l’Etat d’urgence sanitaire : ces mesures qui limitent nos libertés ne peuvent être prises par un homme seul”, déplore-t-il.

Il convient de faire remarquer que sous l’Etat d’urgence, l’Etat détient les pleins pouvoirs pour prolonger le couvre-feu et le généraliser dans toute la France. Il peut, s’il le juge nécessaire, restreindre les déplacements et interdire toute manifestation sur toute l’étendue du territoire national.