France : Macron s’exprimera mercredi à 20 heures et un reconfinement local est inévitable

0
515

L’hypothèse d’un reconfinement régional ou local se précise de plus en plus en France. En effet, il y a trois jours, Lecourrier-du-soir.com avait révélé l’existence d’une note confidentielle transmise à l’Elysée évoquant un reconfinement au niveau régional, local ou même départemental.

Le lendemain, le président du Conseil Scientifique, Jean-François Delfraissy avait soutenu cette thèse sans donner plus de précision. “Il faut tout faire pour éviter le reconfinement. Si à certains moments, c’est nécessaire, il faudra le faire”, disait-il dans une interview accordée à BFMTV.

Depuis, les choses sont allées très vite. L’épidémie poursuit sa propagation sur toute toute l’étendue du territoire nationale et la seconde vague n’est désormais plus un fantasme, mais une réalité. Et les chiffres parlent d’eux-mêmes. En effet, la France a enregistré 20 300 cas en 24 heures, un nouveau record et le nombre de morts est désormais estimé à 32 630.

Il y a donc urgence à réagir très vite et au sommet de l’Etat, on n’a plus peur de dire les choses aux Français. “La seconde vague est là”, a d’ailleurs martelé Jean Castex ce lundi matin, avant d’ajouter qu’un reconfinement local n’est désormais plus écarté. “Rien ne doit être exclu quand on voit la situation dans nos hôpitaux”, a-t-il fait remarquer.

On a également appris ce lundi qu’Emmanuel Macron s’adressera aux Français mercredi soir à 20 heures, comme il l’avait fait le 16 mars, date à laquelle il avait annoncé l’entrée en vigueur du confinement. Pour le moment, la stratégie de l’Elysée est la suivante : éviter à tout pris de faire peur aux Français.

Un reconfinement général n’aura certainement pas lieu. Mais, l’hypothèse d’un reconfinement régional ou local est très sérieusement envisagée par l’Elysée et pourrait entrer en vigueur dès jeudi. A l’instar de l’Espagne (où la capitale Madrid vient d’être reconfinée pour 15 jours sur décision du gouvernement central), la France n’échappera à ce destin inéluctable pour éviter de revivre le scénario de mars et avril dernier.