Gros scandale en France : en plein été, l’Etat choisit McKinsey, en cachette, dans un méga marché de 375 millions d’euros

D’après une révélation du média Le Nouvel Observateur, le cabinet de conseil McKinsey, poursuivi par la justice française pour “blanchiment aggravé de fraude fiscale”, s’est vu attribuer en juillet un important contrat de conseil en stratégie par un organisme public, l’UGAP

Un nouveau scandale qui éclate en pleine rentrée. Moins de cinq mois après l’affaire McKinsey qui avait secoué la classe politique française, les médias français font une nouvelle révélation de taille sur des contrats que l’Etat a signés avec des cabinets de conseil, dont le très célèbre McKinsey, poursuivi pour “blanchiment aggravé de fraude fiscale”.

En effet, d’après le Nouvel Observateur qui donne l’info, l’Etat français a passé, en juillet dernier, un méga marché de 375 millions d’euros “avec une quinzaine de sociétés de consultants pour des conseils en stratégie, organisation, finance et immobilier. Surprise, parmi les entreprises retenues figure la société McKinsey”.

L’affaire est d’autant plus scandaleuse que McKinsey est poursuivi par la justice française “blanchiment aggravé de fraude fiscale” comme l’explique Le Nouvel Obs. Sur ce, le média français nous en dit plus : “la ‘Firme’, qui n’a payé aucun impôt en France entre 2011 et 2020 – comme l’avait révélé en mars une commission d’enquête du Sénat –, est pourtant visée par une enquête préliminaire ouverte le 31 mars par le Parquet national financier pour ‘blanchiment aggravé de fraude fiscale’. Le 24 mai, son bureau français, situé au 90, avenue des Champs-Elysées, à Paris, a même été perquisitionné”.

L’information avait été relayé, il y a six jours, par le média Consultor qui, confirmant le montant de 375 millions d’euros, nous en dit un peu plus. En effet, d’après cette source, “l’Union des groupements d’achats publics (UGAP), qui centralise auprès de ministères, collectivités territoriales et établissements hospitaliers, les commandes à des centaines de fournisseurs, vient de rendre publics les sept cabinets de conseil sélectionnés pour accompagner les réflexions stratégiques des clients de la centrale sur les prochaines années”.

Comment peut-on confier une mission à une firme dans le collimateur de la justice? Qui a eu l’idée de confier cette nouvelle mission à la multinationale américaine? Des questions se posent et des réponses devraient être apportées dans un futur proche. Mais, entre-temps, sur les réseaux sociaux, l’indignation bat son plein.

SHARE
Cheikh Tidiane DIENG est fondateur et rédacteur en chef du site www.lecourrier-du-soir.com. Diplômé en Médias Internationaux à Paris, en Langues et Marché des Médias Européens à Dijon et en Langues étrangères (anglais et espagnol) au Sénégal, ce passionné de journalisme intervient dans des domaines aussi divers que la politique internationale, l’économie, le sport, la culture entre autres. Il est aussi auteur du livre : "Covid-19 ; le monde d'après sera une dictature". Contact : cheikhdieng05@gmail.com