Guerre au sein de la Macronie : la LREM a tranché : la tête de la députée Martine Wonner va tomber

0
444

La députée LREM, Martine Wonner, est convoquée par son parti ce mercredi 7 mai pour ses nombreuses critiques à l’égard de la stratégie de déconfinement du gouvernement mais aussi son soutien à l’usage de la chloroquine

Elle est devenue une véritable épine dans les souliers de LREM. Martine Wonner, aussi appelée « députée insoumise », tient tête à son parti et dénonce ouvertement la politique de déconfinement du Premier ministre, Edouard Philippe ainsi que la gestion de la crise sanitaire.

D’ailleurs, il y a une semaine, elle avait fait parler d’elle après avoir été convoquée par son parti pour avoir été la seule députée à avoir voté contre la stratégie du gouvernement. Et la guerre qui l’oppose à l’Etat profond de LREM n’est toujours pas terminée. En effet, face à ses nombreuses réactions incendiaires sur les réseaux sociaux, LREM a décidé de trancher. Ses jours sont comptés.

« Le cas Martine Wonner sera réglé plus vite »

Lecourrier-du-soir.com a ainsi appris Martine Wonner qui, depuis sa première convocation ne s’est toujours pas assagie, a, une nouvelle fois, été convoquée ce mercredi 7 mai par le Bureau du groupe majoritaire. Le LREM ne peut plus digérer sa présence et les propos tenus par les responsables du parti à son égard le confirment.

« Ses provocations révèlent une grande irresponsabilité. On verra. A mon avis, son sort et fait », prédit un cadre LREM qui l’accuse de « faire de la pub sur le sort du pays ». Pour un autre député, Martine Wonner cherche à s’en aller. « On voit bien qu’elle cherche à partir. Je ne veux pas me prononcer pour le bureau mais je ne sens pas une grande envie de la garder », commente ce haut responsable LREM. D’après Libération, les cadres du parti ne veulent laisser le cas Wonner pourrir le parti en pleine crise sanitaire. Pour cela, il faudra très vite se débarrasser d’elle. « Le cas de Martine Wonner sera réglé plus vite », assure-t-on d’ailleurs.

« On est en train de jouer avec la vie des Français »

En attendant d’être fixée sur son sort, la députée « insoumise » multiplie les attaques contre le gouvernement. Ce mardi, dans une interview accordée à RTL, elle a tenu des propos qui ont été largement relayés dans la presse. « On est en train de jouer avec la vie des Français », disait-elle, accusant le gouvernement d’entretenir « la peur ».

Cependant, elle refuse toute idée de déloyauté envers le gouvernement comme le disent certains. « Je ne suis absolument pas déloyale. J’ai été élue par des citoyens qui m’ont fait confiance, qui continuent à me faire confiance (…). J’assume totalement ma ligne politique, mes valeurs. A aucune façon, je ne renierai ces valeurs », avait-elle répondu. Rappelons qu’avec le départ de Martine Wonner, le groupe LREM passerait de 314 à 297 membres à l’Assemblée.