Guerre en Ukraine : en colère, l’Union Européenne interdit à la Russie de survoler son espace aérien

L’Union Européenne fermera son espace aérien à l’aviation russe dans les heures, voire les jours qui viennent dans le cadre d’une série de sanctions contre la Russie pour l’opération militaire en Ukraine menée par Vladimir Poutine pour, dit-il, “démilitariser et dénazifier” l’Ukraine

Les sanctions contre la Russie commencent à tomber. Après avoir bouté Moscou hors de SWIFT (le plus important réseau de messagerie bancaire et financière du monde), l’Occident va plus loin en interdisant son espace aérien à l’aviation russe. C’est du moins l’information qui vient de nous parvenir ce dimanche.

En effet, d’après l’agence de presse russe, Tass, qui reprend une information de la chaîne allemande ARD, les pays membres de l’Union Européenne ont décidé de fermer leur espace aérien à l’aviation russe. Selon les informations de l’agence Tass, la date n’a pas été précisée.

A en croire la même source, certains pays avaient déjà mis en place une telle sanction, à savoir : les Etats-Unis, la Bulgarie, la République Tchèque, la Pologne, la Roumanie, la Lettonie, la Lituanie et l’Estonie. Il faut dire que cette décision semble être une réponse à une décision similaire prise par la Russie ces dernières heures.

En effet, d’après l’agence russe Tass, la Russie a fermé son espace aérien à la Bulgarie, à la Pologne et à la République Tchèque. D’après le média russe, Moscou parle clairement de mesures de représailles prises par les autorités en accord avec le droit international. Désormais, tout avion en provenance de ces pays doit obtenir l’accord du gouvernement russe pour atterrir sur son tarmac.