Guerre en Ukraine : tout d’un coup, le Covid disparaît des médias et les virologues sont tous mis au chômage technique

Est-ce la guerre en Ukraine une bonne ou mauvaise nouvelle pour les virologues? La question se pose et le débat est ouvert.

En tout cas, une chose est sûre : le déclenchement de cette crise a mis, depuis une semaine, tous les virologues au chômage technique. Jadis stars des plateaux de télévisions, ces derniers ont, tout d’un coup, complètement disparu des radars médiatiques. Ils n’ont plus droit à la parole, on ne parle plus d’eux.

Et pis, le virus, tout d’un coup, semble avoir, lui aussi, été complètement rayé de la carte du monde. Un détail qui n’a pas manqué de faire réagir des milliers d’internautes sur les réseaux sociaux ces dernières heures.

Ainsi, dans un twitte posté par le très influent auteur, Matt Walsh, on pouvait lire : “ils ont, tout d’un coup, fait chuter la panique Covid pour la remplacer par la Russie. Ce n’est pas très subtile tout ça”.

Et il n’est pas le seul à attirer l’attention des internautes sur ce fait. D’autres ont également dénoncé cette disparition presque totale de la pandémie dans les médias.

La palme revient au chercheur Eli David qui, dans un twitte posté sur sa page officiel, a fait réagir des milliers d’internautes à travers une remarque extrêmement hilarante. “La guerre en Ukraine a mis fin au Covid. Cette ‘pandémie qui arrive une fois par siècle’ a disparu du jour au lendemain. Personne n’en parle. On s’en fiche. La science n’est-elle pas extraordinaire”, s’interroge-t-il.