« Ils me font chier les Gilets Jaunes » : le comédien François Berléand enflamme les réseaux sociaux

0
207

Le comédien français, François Berléand, a provoqué une immense polémique sur les réseaux sociaux après ses propos sur les Gilets Jaunes lors d’une interview accordée à RTL

François Berléand a provoqué une grosse polémique en France. Invité sur le plateau de RTL, le comédien français n’a pas été tendre envers les gilets jaunes qu’il a sévèrement critiqués d’ailleurs. Pour le comédien français, ce grand mouvement social est « du grand n’importe quoi ».

« C’est du grand n’importe quoi. On ne s’écoute plus. Le gouvernement donne 10 milliards d’euros, ce n’est pas rien 10 milliards d’euros. On a une dette publique abyssale et on donne 10 milliards d’euros et ce n’est pas assez », s’agace le comédien qui va plus loin dans ses déclarations.

« Ils me font chier les Gilets Jaunes »

« Moi, depuis le début, ils me font chier les Gilets Jaunes. Non, mais sans blague », crache-t-il. A la question du journaliste qui lui demande s’il ne craint pas les réactions des médias après ses déclarations, François Berléand répond sans détours : « j’en ai rien à foutre, qu’est-ce que j’en ai à faire ! Il y a des gens qui pensent comme moi aussi. (…) Je m’en fiche pour la bonne raison que je ne suis pas dans les réseaux sociaux donc je me contrefiche de savoir qu’un tel, un tel ou un tel va dire : ‘enfoiré’, ‘sale chien’, ‘connard’ ou je ne sais pas quoi. C’est ma liberté, voilà. »

Sur les réseaux sociaux, les réactions ont été légion. Ce dimanche, pendant plusieurs heures, le hashtag #FrançoisBerléand a été trending topic. Dans les commentaires, l’indignation des internautes a été palpable. Le comédien a eu droit à tout type de traitement : « bobo macronien », « grosse bouse ». Certains sont même allés fouillés dans son passé, où ils ont retrouvé une photo du comédien en compagnie d’Emmanuel Macron et de Daniel Cohn-Bendit.