Tension dans le monde arabe : Google Maps accusé d’avoir volontairement supprimé la Palestine de sa carte

0
434

La disparition mystérieuse de la Palestine de Google Maps indigne les défenseurs des droits de l’Homme du monde arabe qui ont été très nombreux à accuser Google d’avoir volontairement enlevé la Palestine de sa cartographie. Une accusation que Google nie totalement

La disparition mystérieuse de la Palestine de Google Maps suscite une vive indignation dans le monde arabe. Il faut dire que les faits ne datent pas d’hier. Ils ont en effet été évoqués en 2016 lorsqu’un représentant de Google Maps avait ouvertement reconnu l’absence de Palestine de sa cartographie en ligne.

A ce sujet, voici ce que disait le représentant de Google en 2016 : “il n’y a jamais eu un label ‘Palestine’ sur Google Maps. Par contre, on a découvert un bug qui a enlevé les labels ‘Cisjordanie’ et ‘Bande de Gaza’. Nous allons très vite rétablir leur retour dans cette cartographie”.

Quatre ans plus tard, la polémique est toujours d’actualité. En effet, le tollé général est reparti de plus belle ces derniers jours suite à un twitte de Mahmoud Abbas, actuel chef de l’Autorité Palestinienne. Dans le twitte en question, on pouvait lire : “Google Maps et Apple Maps ont officiellement enlevé la Palestine de toutes les cartographies du monde. La Palestine n’est plus un endroit selon Google. Nettoyage ethnique, meurtre, vol de terre et complo… tout se fait au nom d’Israël”.

“Google devient complice du nettoyage ethnique de la Palestine”

Depuis, les réactions sur les réseaux sociaux ont été légion. Et des milliers d’internautes du monde arabe exigent le retour sans délai de la Palestine dans la cartographie du géant américain. Ainsi, une pétition allant dans ce sens a déjà requis plus de 1 000 000 signatures.

On pouvait y lire : “la Palestine n’apparaît plus dans Google Maps. Pourquoi pas? Israël, établi en terre palestinienne, est clairement identifié. Mais, il n’y a aucune mention de la Palestine. Selon Google, la Palestine n’existe pas. L’omission de la Palestine constitue une insulte grave au peuple palestinien et sape les efforts de millions de personnes qui se sont engagées dans la campagne pour garantir l’indépendance de la Palestine et sa liberté contre l’occupation et l’oppression israéliennes”.

La pétition ajoutera : “que ce soit sur le plan international ou autre, Google est en train de devenir complice du nettoyage ethnique de la Palestine dans le gouvernement israélien”. La pétition lance un appel aux défenseurs du peuple palestinien à interpeller Google à rétablir la place de la Palestine dans Google Maps.

“Google précise que la Palestine n’a jamais été inclue dans Google Maps”

Ce mercredi 22 juillet, Lecourrier-du-soir.com a obtenu un communiqué de l’Institut Palestinien pour la Diplomatie Publique dénonçant une “discrimination numérique contre les Palestiniens”. Le communiqué accuse Google de “violer le droit international et les accords sur les droits de l’Homme quant à la reconnaissance de la Palestine en tant qu’Etat souverain”.

Face à la vive polémique qui secoue le monde arabe, Google a tenté de fournir une réponse. Cependant, celle-ci risque de jeter de l’huile sur le feu. En effet, selon le géant américain, la Palestine n’a pas disparu de Google Maps. En fait, elle n’a jamais été inclue dans sa cartographie.