Israël : face à l’infection de personnes vaccinées 3 trois fois, l’Etat envisage d’imposer une 4ème dose aux citoyens

Face à la hausse des cas notée ces derniers jours, le gouvernement israélien n’exclut plus l’hypothèse d’une quatrième dose pour juguler la progression du virus qui a déjà commencé à infecter des personnes ayant pourtant pris une troisième dose

L’Etat d’Israël étudie l’hypothèse d’une 4ème dose pour juguler la propagation du virus sur son sol. Dans ce pays, jadis considéré comme le champion de la vaccination, le nombre de cas n’a cessé d’augmenter ces derniers jours, plongeant les autorités sanitaires dans une situation extrêmement difficile, à tel point qu’ils envisagent dés à présent une 4ème dose pour immuniser la population.

C’est du moins l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenue ce 25 novembre du média israélien, Times Of Israel. A en croire cette source, le ministre israélien de la Santé, Nitzan Hotowitz, a brandi cette hypothèse lors d’une interview accordée à la chaîne Channel 12. “Ce n’est pas insensé de penser que nous aurons besoin d’une 4ème dose”, a-t-il déclaré.

“9% de personnes positives au Covid avaient pourtant pris trois doses”

L’information a été confirmée par le média juif, JewishPress.com. En effet, d’après cette source, 9% des 605 cas détectés ce mardi proviennent de personnes déjà vaccinées avec une 3ème dose. 76% n’étaient pas vaccinés et 11% ont vu leur immunité disparaître, d’après le site d’information.

Il convient de souligner qu’en Israël, la situation s’est très fortement dégradée ces derniers jours, faisant d’ailleurs craindre une 5ème vague alors que tout récemment, les autorités sanitaires n’ont cessé de saluer l’amélioration de la situation qui, en réalité, n’était que du trompe-l’œil.