Israël : le premier ministre crache le morceau : “les vaccins seuls ne sont pas efficaces pour éliminer le Covid”

Naftali Bennett, premier ministre israélien, remet en cause l’efficacité des vaccins dans la lutte contre le Covid-19

Face à la prolifération rapide de cas dans son pays, le premier ministre israélien, Naftali Bennett, émet de sérieux doute quant à l’efficacité du vaccin contre le nouveau variant Delta. Le successeur de Netanyahou ne mâche pas ses mots. Pour lui, les vaccins seuls ne régleront pas le problème.

C’est en tout cas l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenue ce 17 juillet du média israélien Times Of Israel. En effet, d’après cette source, Naftali Bennett a prononcé ses mots lors d’une rencontre avec des membres de son cabinet, parmi lesquels le ministre de la Santé, les membres du conseil de sécurité nationale ainsi que des officiers de la police et de l’armée.

Faisant part de ses inquiétudes suite à la flambée de cas dans le pays, le premier ministre israélien a remis en cause la suprématie du vaccin, devenu le seul remède imposé par les experts sanitaires. “Quiconque pense que les vaccins seuls régleraient le problème se trompe”, a-t-il déclaré.

“L’apport des vaccins est très minime”

Et d’ajouter : “le variant Delta est en forte hausse. D’autre part, les vaccins sont efficaces contre le virus. Donc, nous allons nous assurer qu’il y a suffisamment de stocks nécessaires. Mais, les vaccins seuls ne suffisent pas. Nous ne savons pas à quel point les vaccins aident mais leur apport est très minime”.

Les propos de Bennett ont été prononcés moins de 24 heures après la menace du ministre israélien de la Santé, Nachman Ash, de recourir éventuellement à un reconfinement national lors des vacances d’été. Pour le ministre de la Santé, vu la situation actuelle, ce ne serait qu’une question de semaines.