Italie : Meloni trahit encore ses électeurs et refuse d’annuler les amendes Covid infligées aux citoyens

Meloni a-t-elle joué au populisme pour accéder au pouvoir? En tout cas, la question se pose au moment où elle commence à faire marche arrière sur des sujets clés sur lesquels ses électeurs l’attendaient. Et il faut dire que le coup est d’autant plus dur pour ces derniers que le nouveau gouvernement italien est pro-Européen et compte, en son sein, un ministre de la Santé qui a fait partie de l’ancien conseil scientifique qui avait imposé le Pass Sanitaire, un Pass pourtant vigoureusement dénoncé par Meloni lors de la campagne électorale.

Mais, les choses risquent de se compliquer pour la nouvelle “Dame de fer” italienne qui, une fois de plus, prend de court ses électeurs sur un sujet qui leur tient à coeur. En effet, d’après plusieurs sources consultées par Lecourrier-du-soir.com ce 03 novembre, la fameuse promesse d’annuler 1 million d’amendes Covid infligées aux citoyens de plus de 50 ans n’est plus une priorité pour le nouveau gouvernement qui a préféré botter en touche.

C’est du moins ce que nous a appris le média italien IlManifesto.it. A en croire cette source, le nouveau gouvernement dirigé par Giorgia Meloni a finalement renoncé à déposer un amendement visant à annuler les amendes infligées aux citoyens durant la pandémie, plongeant ainsi ses électeurs dans l’incompréhension totale.

L’information a été confirmée, ce vendredi, par le média italien Quotidiano Sanita qui précise toutefois que l’amendement pourrait être déposé dans un futur proche. En tout cas, sur les réseaux sociaux, depuis quelques heures, les réactions sont nombreuses et parfois assez virulentes.

Ainsi, dans une publication postée sur son compte Twitter, un internaute en colère fait part de son indignation en dénonçant ouvertement un racket organisé par l’Etat italien.

Et il n’est pas le seul. Un autre internaute, Bruno Paolo Cedrone, accuse le gouvernement d’avoir trahi sa parole.

Roberto, quant à lui, demande où se trouvent les promesses électorales.