La Chine veut conquérir le Moyen-Orient et annonce un projet fou : résoudre le conflit israélo-palestinien à Pékin

La Chine propose des pourparlers de paix entre Palestiniens et Israéliens pour résoudre le conflit israéo-palestinien

La Chine se sent désormais pousser des ailes. Sortie gagnante de la pandémie à Coronavirus qui a terrassé des grandes nations, l’Empire du Milieu se voit désormais en leader mondial et tente de supplanter les Etats-Unis et la France dans la gestion de conflits dans lesquels jusqu’ici son nom n’a jamais été cité.

En effet, plusieurs médias israéliens ont révélé ce 24 mars le projet fou de Pékin de réunir autour d’une table représentants palestiniens et israéliens afin de trouver une solution au conflit israélo-palestinien. Ainsi, d’après Times of Israel qui cite Wang Yi, ministre chinois des Affaires étrangères, la Chine étudie un plan à 5 points afin de mettre en place les conditions d'”une paix et une stabilité régionales au Moyen-Orient”.

“Des pourparlers de paix à Pékin”

La même information a été relayée par le média israélien YnetNews qui nous apprend que l’information émane du média saoudien Al-Arabiya. Selon cette source, le ministre chinois des Affaires étrangères qui a entamé une visite officielle au Moyen-Orient a également appelé à la fin de la guerre qui oppose l’Arabie Saoudite au Yémen.

“Nous inviterons des autorités publiques palestiniennes et israéliens à des pourparlers en Chine. Nous appelons à la mise en place de l’initiative saoudienne d’une résolution du conflit au Yémen dès que possible”, a martelé Wang Yi. Selon YnetNews, l’initiative saoudienne pour la fin de la guerre au Yémen prône le cessez-le-feu et l’ouverture des espaces aériens et maritimes avec les territoires contrôlés par les Houthis au Yémen.

“La Chine lorgne le Moyen-Orient”

Beaucoup auront constaté que depuis avril, la Chine nourrit sans complexe des ambitions d’une grande puissance mondiale prête à supplanter les Etats-Unis, la France dans certaines parties du monde où leur influence a été très grande. Par exemple, en Afrique, le vaccin chinois est utilisé par plusieurs Etats dans le cadre de leur campagne de vaccination. Dans le même continent, la Chine offrait en échange de rien des millions de masques en avril dernier.

En s’immisçant dans le conflit israélo-palestinien, la Chine entend clairement mettre les pieds dans le Moyen-Orient. Les Américains le laisseront-ils faire? Telle est la question à se poser et il y a fort à parier que Washington déploiera tous ses moyens financiers et militaires pour le bouter hors d’une région qu’il contrôle depuis bientôt 3 décennies.