La Troisième Guerre Mondiale a commencé : elle est économique pour l’instant, elle sera bientôt militaire

0
2028

A celles et ceux qui craignaient l’avènement d’une Troisième Guerre Mondiale, j’ai le regret de vous annoncer que nous y sommes déjà. Il suffit pour cela de regarder le traitement médiatique qui est fait de cette crise dans les médias, le nombre de morts annoncé dans la presse chaque heure qui passe et le déploiement de forces policières ou militaires dans les villes du monde.

La seule différence entre cette guerre mondiale qui vient de commencer et les deux qui l’ont précédée, c’est que dans celle-ci, l’ennemi que combattent la Chine, la Russie, les Etats-Unis, la France, l’Italie et l’Espagne est le même pour toutes les autres nations de la planète. Il porte un nom connu de tous et est invisible.

Les déploiements militaires notés dans plusieurs pays du monde, les confinements devenus monnaie courante, les couvre-feux décrétés en temps de paix, les amendes aux citoyens qui osent braver l’interdit, les hôpitaux militaires érigés dans des capitales occidentales, les avions militaires qui survolent le ciel avec à bord des patients atteints de Covid-19, la livraison de masques chirurgicaux, FFP2, N95, l’entrée en action des agences de renseignement comme en Israël où le Mossad gère désormais la crise et mène des opérations clandestines pour obtenir du matériel sanitaire, l’espionnage massif sur des citoyens par des géants de la technologie sous le prétexte de « lutter contre le virus »… ne sont pas des faits à prendre à la légère. Les dirigeants du monde nous préparent à ce qui nous attend dans un futur proche : la vraie guerre qui sera militaire.

Pourquoi suis-je convaincu que nous allons entrer dans une vraie guerre ? En voici l’explication. En effet, dans une analyse faite hier, j’a envisagé les 4 scénarii qui nous attendent : une Amérique qui cesse d’être la première puissance économique du monde, une Chine qui va diriger le monde sur le plan économique (pour un certain temps), une Union Européenne qui va disparaître et une Afrique qui va enfin s’affranchir du joug des puissances occidentales. Je pourrais même ajouter un cinquième scénario : une Russie qui va devenir une puissance militaire. Sans toutefois perdre de vue Israël qui, dans ce nouveau monde qui s’annonce, va jouer un rôle prépondérant, surtout sur le plan militaire et économique.

Le monde est plongé dans une guerre mondiale. Pour le moment, elle est économique. Elle sera bientôt militaire. Dans mon analyse, je me suis particulièrement focalisé sur la situation économique des Etats-Unis, un géant économique qui, aujourd’hui, est presque totalement paralysé par le virus. 47 millions d’Américains ont perdu leur emploi. Le taux de chômage pourrait atteindre les 30%. Une récession n’est plus exclue par la Fed (Banque Centrale Américaine) et les marchés financiers sont en train de s’effondrer. Tantôt ils chutent, tantôt ils se mettent en vert. Quoi qu’il en soit, ils finiront par s’affaisser sous le poids de la crise. Si à cela, on ajoute le nombre des personnes tuées par le virus sur le sol américain (environ 3 000), la facture devient très salée pour les Etats-Unis. L’économie américaine est à terre et il lui faudra une bonne guerre pour retomber sur ses pattes

Pendant ce temps, le seul pays qui sort vainqueur de cette crise sur le plan économique reste sans aucun doute la Chine, l’ennemi numéro 1 des Etats-Unis. Le pays a certes été touché par la pandémie, mais contrairement aux Etats-Unis, il se porte plutôt mieux et commence déjà reprendre ses activités. A Wuhan, le confinement est levé et une grande partie de l’activité économique est en marche. Le géant technologique chinois, Huawei, vient d’annoncer des profits estimés à 223 milliards de dollar, malgré la guerre économique que lui avaient déclarée les Etats-Unis il y a quelques mois. Je dois ajouter que malgré le Coronavirus, le tissu industriel de la Chine a bien résisté. 76% des employés des petites et moyennes entreprises ont d’ailleurs repris le travail et le pays table sur une croissance de 1 à 2% du PIB cette année.

Dire que la Chine n’est pas affectée par le coronavirus est un pur mensonge. Toutefois, nier que l’économie chinoise est en train de se redresser relève également de la mauvaise foi. Je rappelle que cette situation intervient deux ou trois mois après la guerre commerciale qui a opposé les Etats-Unis à la Chine et dans laquelle les Américains ont fini par se ridiculiser en capitulant.

Les Etats-Unis sont en train de saigner alors que la guerre n’a même pas commencé. La première puissance économique du monde ne pourrait accepter de se retrouver dans les chiottes de l’Histoire de cette façon et devra, comme à son habitude, recourir à la force pour tenter de sauver l’honneur, d’autant plus qu’elle a tourné le dos à l’Europe. L’Europe aurait pu jouer un rôle clé dans cette prochaine guerre mondiale qui nous attend, mais elle est en ce moment très fragilisée politiquement et économiquement.

Pour le moment, trop tôt de parler d’une guerre militaire, mais cette guerre arrivera inévitablement. Elle sera militaire, elle sera sanglante et risque d’opposer les Etats-Unis (et ses allés) à la Chine (et ses alliés).