Le chantage de Macron à l’Espagne et à la Suisse : “fermez vos stations de ski ou il y aura des contrôles aux frontières”

0
728

Dans sa stratégie de lutte contre la propagation du Covid-19 en France, le président français ne se gêne plus de recourir au chantage à l’encontre de pays qui jusqu’ici sont pourtant considérés comme des alliés de l’Hexagone. Parmi eux, figurent deux voisins : l’Espagne et la Suisse.

En effet, il a été annoncé dans la presse ce mardi que le président français allait recourir à des mesures restrictives et contraignantes afin d’empêcher que ses citoyens ne quittent la France pour skier à l’étranger. Mais, dans la presse espagnole, on a apporté davantage de précisions sur cette interdiction.

“L’Espagne et la Suisse ne jouent pas le jeu”

Selon le média ElPeriodico.com, Emmanuel Macron est entré en contact avec le gouvernement espagnol et suisse, deux pays à qui il a demandé de fermer leurs stations de ski, faute de quoi la France procédera à un contrôle des frontières. Pourtant, sur BFMTV, Castex a nié avoir abordé ce sujet avec Pedro Sanchez, premier ministre espagnol.

Selon le média espagnol, la réponse du premier ministre espagnol à Jean Castex a été qu’il était peu probable que le gouvernement espagnol puisse intervenir pour faire fermer les stations de ski car une telle décision n’entrait pas dans les compétences du gouvernement central, mais plutôt des communautés autonomes (régions).

Cette explication du chef du gouvernement espagnol semble avoir d’ailleurs poussé le gouvernement français à annoncer le rétablissement des contrôles aux frontières. En effet, le premier ministre français a annoncé ce mercredi des contrôles, des tests et des mises en quarantaine aux Français qui partiront skier à l’étranger. Le but est de les dissuader de quitter la France en pleine guerre contre un virus invisible.