Les Etats-Unis débloquent 13,6 milliards de dollars pour financer la guerre en Ukraine

Face à l’escalade de la violence en Ukraine, Joe Biden ne veut surtout pas lâcher son allié ukrainien et compte faire de la sécurité de ce pays une priorité absolue. Ainsi, depuis presque un mois, le président américain n’a cessé d’accorder de gros sous à Kiev pour l’aider à face à l’invasion russe déclenchée par Vladimir Poutine le 24 février dernier.

Mais, pour assurer la victoire à Zelensky, le président américain est conscient que ce n’est pas une mince affaire et que les Etats-Unis doivent mettre la main à la poche. Fidèle à ses engagements, le successeur de Donald Trump dépense ainsi sans compter espérant tirer profit de la partie.

C’est dans ce contexte que nous avons appris, ce 15 mars, du média américain CNBC que le président Biden a signé un décret autorisant le financement de la guerre en Ukraine à hauteur de 13,6 milliards de dollars. Le président américain a justifié ce financement colossal face à la presse.

“Nous allons augmenter le soutien apporté à ce brave peuple d’Ukraine au moment où ils défendent leur pays”, a-t-il martelé, ajoutant que les Etats-Unis vont bientôt fournir une assistance humanitaire aux Ukrainiens bloqués dans leur pays en raison de l’invasion militaire russe.

Il convient de souligner que ce n’est pas la première fois, depuis le début du conflit, que Joe Biden débloque des millions de dollars pour venir en aide au gouvernement ukrainien. Ainsi, en janvier dernier, la Maison Blanche avait annoncé une aide de 200 millions de dollars accordée à ce pays pour s’approvisionner en armes.

Et tout récemment, ce 12 mars, le gouvernement américain a transféré 200 millions de dollars pour permettre aux forces ukrainiennes de s’armer face à l’invasion russe. Réagissant à ce colossal soutien financier, Kamala Harris, vice-présidente des USA, a souligné l’importance de se tenir aux côtés du peuple ukrainien en ces temps durs.