France : en pleine crise, des fonctionnaires de Bercy et de l’Intérieur gagnent 20 000 euros par mois

0
335

Un document consulté par Capital.fr révèle que les hauts fonctionnaires des ministères français sont très voraces en termes de salaires. Ceux de Bercy et de l’Intérieur touchent, quant à eux, “un pognon de dingue”

En pleine crise économique marquée par une vague de licenciements sans précédent qui n’en est qu’à son début, les Français ne seront certainement pas heureux quand ils découvriront les salaires dorés des fonctionnaires du ministère de l’Economie et de l’Intérieur.

En effet, dans ces deux ministères, les salaires sont tout simplement impressionnants comme l’a révélé le média Capital.fr dans un article exclusif publié ce 16 octobre. Le média tire ses sources d’un document budgétaire annexé au projet de loi de Finances (PLF) pour 2021.

Qu’est-ce qu’on trouve concrètement dans ce document ? On y découvre en fait qu’au ministère de l’Economie et de l’Intérieur, certains fonctionnaires gagnent plus que Bruno Le Maire et Gérald Darmanin. Cela pourrait évidemment surprendre plus d’un, mais pourtant, c’est bien le cas.

“Des salaires de 20 000 euros par mois”

Ainsi, au ministère de l’Intérieur, le document dévoile les salaires du top 10 des hauts fonctionnaires qui atteint 248 000 euros par an, soit environ 20 000 euros par mois. Un salaire mensuel deux fois plus élevés que celui du ministre de l’Intérieur. Et ce n’est pas tout.

Dans le document en question, les salaires du top 10 des hauts fonctionnaires de Bercy y sont également dévoilés. Ces derniers touchent un salaire de 244 000 euros par an, soit plus de 20 000 euros par mois. Une énormissime rémunération qui dépasse de loin celui de Bruno Le Maire.

“Absence de parité Homme-Femme”

Un autre détail souligné par le document est l’absence de parité homme-femme. Ainsi, au niveau du ministère de l’Intérieur, sur les 10 plus gros salaires, on y trouve qu’une seule femme. Au niveau du ministère de l’Economie, seules trois femmes font partie des dix plus fines gâchettes.

En matière de parité, seul le ministère de l’Education fait mieux, avec 7 femmes dans le top 10 des plus gros salaires mensuels. D’après le document, ces dernières touchent 168 000 euros par an, soit 14 000 euros par mois. Une rémunération alléchante mais toujours loin derrière celle des hauts fonctionnaires de Bercy et de la Place Beauvau.