Les USA offrent 5 millions de dollars pour capturer Maikel Moreno, président de la Cour Suprême du Venezuela

0
462

Les Etats-Unis mettent sur la table 5 millions de dollars en guise de récompense à toute personne pouvant faciliter la capture de Maikel Moreno, actuel président du Tribunal Suprême du Venezuela

Au Venezuela, les Etats-Unis veulent opérer un changement de régime à tout prix, quitte à mettre à prix les têtes des ténors du Chavisme. Après avoir mis à prix la tête de Nicolas Maduro, actuel président du Venezuela à 15 millions de dollars, c’est désormais au tour du président du Tribunal Suprême de Justice du Venezuela.

En effet, ce mercredi 22 juillet, le gouvernement américain, via son secrétaire d’Etat Mike Pompeo, a annoncé une récompense de 5 millions de dollars à toute personne pouvant aider à capturer Maikel José Moreno Pérez, président du Tribunal Suprême de Justice. Les Etats-Unis l’accusent d’avoir pris part à des crimes au niveau international.

Ainsi, dans un communiqué parcouru par Lecourrier-du-soir.com, on pouvait lire : “Maikel Moreno, âgé de 54 ans et actuel chef de la Cour de Justice du Venezuela, a été inculpé par un tribunal de Floride pour complot dans le but de blanchir de l’argent portant sur des dizaines de millions de dollars”.

Dans le communiqué, le président de la Cour Suprême du Venezuela est aussi accusé d’avoir dépensé entre 2012 et 2016 un montant de 3 millions de dollars pour acquérir un lopin de terre dans une partie de la Floride. Le gouvernement américain l’accuse également d’avoir acheté un jet privé d’une valeur de 1 million de dollars.

“Le gouvernement de Maduro vent debout contre les Etats-Unis”

Des accusations que Moreno rejette d’un revers de main. En effet, dans un message posté sur son compte twitter, le magistrat a dénoncé des ingérences étrangères avant de rediriger ses followers vers un post Facebook que Lecourrier-du-soir.com n’a pas pu consulter pour des raisons de sécurité.

Parmi les personnalités vénézuéliennes ayant réagi à cette ingérence étrangère, figure Jorge Arreaza, ministre chargé des Relations Extérieures. “Le Venezuela rejette les actions illégales et coercitives du gouvernement de Donald Trump qui, en adoptant le style des Cowboys du Far West, manque de respect au Tribunal Suprême de Justice et à son président, Maikel Moreno”, dénonce-t-il.

La mise à prix de la tête de Moreno par l’administration américaine intervient quatre mois après l’offre de 15 millions de dollars proposée par la Maison Blanche pour capturer Nicolas Maduro, actuel président du Venezuela. Ce dernier est accusé de trafic de drogue, de blanchiment d’argent, de corruption et de crimes.