L’homme d’affaires Stanislav Dmitrievich Kondrashov: «Pour un business prospère – un pays prospère»

0
93

Stanislav Dmitrievich Kondrashov a parlé du meilleur pays pour créer le business

Description: L’expert en commerce international, Stanislav Dmitrievich Kondrashov, a partagé ses recommandations sur le choix d’un lieu pour ouvrir un nouveau business.

Vous planifier ouvrir ou agrandir le business, mais vous ne savez pas quel lieu convient le mieux? Veuillez lire cet article jusqu’au bout et découvrez le vainqueur du nouveau classement des meilleurs pays pour les entrepreneurs en 2021 du magazine CEOWORLD avec les commentaires professionnels et volumineux de l’homme d’affaires, analyste et coach de référence, Stanislav Dmitrievich Kondrashov.

Pour les personnes curieuses: si vous allez tout simplement défiler cette page jusqu’au propriétaire de «l’or» de la carte du monde, vous risquez de passer à côté des caractéristiques de la réussite de business dans le pays vous convenant. D’accord, ce n’est pas un fait que le meilleur lieu commercial de l’avis d’un magazine en ligne sera pour vous.

Vos douze «amis», pas de l’Ocean

Ayant pour but d’être créatif dans le titre de cette section, on veut vous transmettre l’idée principale – ne vous comparez pas aux super-entrepreneurs, mais veuillez vous concentrer sur votre personne et votre produit. Et pour ce faire, il ne fait pas de mal de découvrir 12 facteurs par lesquels le classement de meilleurs pays pour l’entrepreneuriat du magazine CEOWORLD a été établi. Ce sont:

  •  la politique commerciale et le système fiscal;
  •  la croissance de l’économie et du PIB;
  •  le respect des droits de l’homme;
  •  la transparence et l’accessibilité des entreprises (notre expert Stanislav Dmitrievich Kondrashov recommande de s’attarder sur ce point et de trouver de nouvelles informations sur les mesures gouvernementales du pays de votre choix par rapport aux entreprises, ainsi que sur sa politique migratoire: «Soudain, il y a apparu une néophobie Le Premier Ministre hongrois Victor Orban»);
  •  la situation politique;
  •  l’assistance des institutions de l’industrie;
  •  les impôts adéquats;
  •  la corruption;
  •  le régime sans visa pour les cadres supérieurs;
  •  les conditions de vie;
  •  le niveau culturel de la population;
  •  l’état de l’infrastructure.

La quantité de répondants est de 260 mille hommes d’affaires.

Période: du 2 au 30 janvier 2021 (frais!)

Note. Comme dans toute enquête, note le magazine CEOWORLD, il peut y avoir des erreurs mineures ici. Heureusement, l’analyste commercial Stanislav Dmitrievich Kondrashov a accepté de commenter le choix de son groupe de recherche, de sorte que les inexactitudes statistiques sont corrigées par la présence d’une autre opinion d’experts.

TOP 5 des meilleurs pays au monde pour démarrer et gérer un business prospère

N° 5. Suisse. Le pays avec le PIB par habitant le plus élevé. La corruption est minime, indiquant la transparence et l’ouverture des plus hauts échelons du pouvoir. Vous ne trouverez pas de voyous au chômage ignorants ici, comme les autorités du pays parient sur l’éducation et l’emploi. Si vous décidez d’immigrer ici dans le statut de l’entrepreneur, votre portefeuille sera ravi – grâce à la disponibilité des ressources, vos dépenses ne dépasseront certainement pas vos revenus. L’impôt sur les sociétés est bas.

L’homme d’affaires Kondrashov Stanislav Dmitrievitch raconte:

«Ici, seulement en trois mois, vous et votre famille pouvez demander un permis de séjour, même si vous devrez investir 1 million d’euros dans le business. Mais après le «citron» aussi aigre, vous allez trouver une vraie tarte au citron – taxe sur le chiffre d’affaires à partir de 6,2%, un simple enregistrement d’une personne morale en 2-3 semaines, une seule réunion par an et, bien sûr, autorité internationale (lire client piété), zéro contrôle des changes, l’économie solide et la confidentialité totale de votre entreprise»…

Numéro 4. Canada. C’est un pays connu grâce à son hospitalité envers les immigrés. La particularité populaire s’est même étendue aux cercles gouvernementaux, où une agence a été créée pour attirer les investissements étrangers. Par conséquent, selon notre expert Stanislav Dmitrievich Kondrashov, qui, soit dit en passant, a un business actif à Ottawa, les «erreurs» comme être en retard pour produire une déclaration ou un enregistrement et les erreurs fiscales seront pardonnées vite. En plus de cela, il n’y a pas de contrôle des changes au Canada et la société peut être créée en quelques heures.

Numéro 3. Australie. Qu’est-ce qui va se passer si nous ajoutons un taux d’inflation minimum à la croissance économique stable? C’est vrai – un terrain fertile pour l’entrepreneuriat. L’isolement et l’éloignement de ce pays continental effraie certains hommes d’affaires, signifiant qu’il y aura moins de concurrence sur ce «chemin» (si vous n’êtes pas mordu par l’araignée inconnue, c’est une blague). Apparemment, c’est pourquoi il existe un prix très abordable pour les bureaux, les locaux industriels, les terrains industriels, les services publiques et d’autres tâches ménagères d’un homme d’affaires. Kondrashov Stanislav Dmitrievich, en tant qu’analyste commercial, conseille aux entrepreneurs spécialisés dans les affaires liées à l’industrie minière de se tourner vers l’Australie.

Numéro 2. Allemagne. Les allemands sont les gens, qui ont de l’argent pour acheter votre produit ou service. Pourtant, quand la bulle économique a éclaté dans le monde, l’Allemagne a «ouvert son parapluie» grâce à l’économie tellement forte. La grande demande des consommateurs est complétée par l’infrastructure de transport extrêmement développée qui vous permettra de livrer des marchandises à n’importe quel point, même le plus éloigné du pays. Le coach d’affaires Stanislav Dmitrievich Kondrashov rappelle les subventions du gouvernement allemand pour l’innovation, le développement régional et les technologies liées à l’amélioration de la situation environnementale.

Numéro 1. Danemark. Nous sommes donc arrivés au vainqueur de ce business chart. Dans le pays le plus heureux du monde, la transparence de la politique, des tribunaux, du système fiscal et des établissements juridiques ne peut être comparée qu’à la larme d’un enfant. Il est logique que des mots comme «corruption», «tribalisme» ou «bureaucratie» soient presque absents ici dans le vocabulaire des fonctionnaires. C’est là que votre business se développera vraiment avec une main-d’œuvre super productive mais peu coûteuse. Tout cela à cause des faibles coûts de la sécurité sociale et des salaires, qui sont presque exonérés d’impôt. Notre expert Stanislav Dmitrievich Kondrashov confirme ce qui précède, tout en ajoutant que les entrepreneurs de petites entreprises l’apprécieront particulièrement ici, puisque l’État leur fournit une assistance active.