L’Ukraine déclare la guerre à l’Allemagne qui refuse de lui livrer des armes lourdes pour repousser les russes

L’Ukraine s’attaque violemment à l’Allemagne qui refuse, en tout cas pour le moment, de lui fournir des armes lourdes pour poursuivre sa contre-offensive contre les forces russes 

Kiev perd ses nerfs face à la réticence de l’Allemagne d’envoyer des armes lourdes à l’armée ukrainienne pour faire face aux Russes. Et ce 13 septembre, alors qu’une contre-offensive ukrainienne est en cours, c’est le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, qui a osé s’attaquer ouvertement à Berlin.

“Des signaux pas encourageants nous viennent de l’Allemagne au moment où l’Ukraine a besoin de Léopards et de Marder dès maintenant pour libérer les civils et les sauver du génocide. Ni un seul argument raisonnable sur les motifs qui expliquent que ces armes ne peuvent pas être livrées, (nous n’avons reçu, ndlr) que des peurs abstraites et des excuses. De quoi Berlin a-t-elle peur dont nous n’ayons pas peur?”, se demande le chef de la diplomatie ukrainienne.

Il faut dire que les propos incendiaires du ministre ukrainien des Affaires étrangères interviennent au moment où l’Ukraine se réjouit d’avoir repoussé les forces russes à Kharkov. Mais, pour une meilleure efficacité de son opération militaire, Kiev compte sur l’Allemagne qui refuse, en tout cas pour le moment, de lui fournir des armes lourdes.

Face à la presse, la ministre allemande des Armées, Christine Lambrecht, a été très claire. Pour elle, l’Allemagne ne prendra pas le risque d’envoyer des armes lourdes à Kiev de manière unilatérale. Autrement dit, si cette décision devait être prise, elle le serait au niveau européen.