Lutte contre le terrorisme en Afrique : l’ONU ouvre la première agence anti-terroriste au Maroc

0
109

Les Nations-Unies viennent d’ouvrir ce 9 octobre une première agence de lutte contre le terrorisme à Rabat, au Maroc. Cette agence a pour but de renforcer la coordination des Etats africains dans la lutte contre l’islamisme radical 

L’Afrique n’a jamais été aussi importante aux yeux de l’Occident que ces dix dernières années. En effet, depuis l’intervention militaire française au Mali en 2013, les pays occidentaux n’ont jamais lésiné sur les moyens pour lutter contre le terrorisme en Afrique, notamment au Sahel où des militaires français et américains sont déployés pour sécuriser une zone, il faut aussi le dire, très riche en ressources naturelles.

Désormais, le combat ne se limite plus en Afrique subsaharienne. En effet, compte tenu de la crise qui secoue toute l’étendue du territoire libyen où des groupes armés font la loi, la communauté internationale ne veut surtout pas se contenter d’un rôle de simple spectateur. Elle compte s’impliquer davantage dans la lutte contre le terrorisme sur tout le continent.

“Former des agents sur le terrain pour lutter contre le terrorisme”

C’est ainsi qu’une première agence de lutte contre le terrorisme a été inaugurée au Maroc. C’est en tout cas l’information rapportée par le média The Arab Weekly qui nous apprend que le Maroc a signé un accord mardi 6 octobre avec les Nations-Unies pour ouvrir dans ce pays cette première agence anti-terroriste annoncée il y a deux jours par le média North Africa Post.

D’après The Arab Weekly qui cite Vladimir Voronkov, sous-secrétaire général des Nations-Unies en charge de la gestion de cette agence, les Nations-Unies garantiront une formation aux agents chargés de lutter contre le terrorisme et des policiers aux frontières formés par l’agence seront également équipés pour mieux faire face à la menace djihadiste.

“Un partenariat militaire de 30 entre le Maroc et les Etats-Unis”

L’ouverture d’une première agence de lutte contre le terrorisme en Afrique a suscité l’immense joie des autorités marocaines qui s’en félicitent. Ainsi, pour Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères, l’agence aura pour but d’aider les Etats africains dans la lutte contre le terrorisme.

Il convient de souligner que l’ouverture de cette première agence en Afrique a eu lieu une semaine seulement après la visite de Mark Esper, ministre américain de la Défense, qui s’est rendu en Algérie, au Maroc et en Tunisie pour la première fois depuis sa prise de fonction. Lors de sa visite au Maroc, le ministre américain avait annoncé un partenariat militaire de 30 ans entre le Royaume chérifien et les Etats-Unis.