Macron crache le morceau : “c’est en Afrique que se joue une partie de notre avenir”, dit-il aux députés européens

Emmanuel Macron a été le centre de toutes les attentions en Europe ce 19 janvier. En effet, dans un discours prononcé depuis le Parlement européen de Strasbourg, celui qui est aujourd’hui perçu comme l’ultime sauveur d’un continent en pleine crise s’est prononcé sur des sujets clés ayant profondément divisé la société européenne ces dernières années.

Ainsi, comme à l’accoutumée, l’Afrique, continent crucial pour le devenir de l’Occident, n’a pas été oubliée. Parlant des enjeux géopolitiques auxquels elle fait face, Emmanuel Macron n’a pas mâché ses mots devant des députés européens venus des quatre coins du vieux continent.

“C’est en Afrique que se joue une partie du bouleversement du monde, une partie de l’avenir de ce continent et de sa jeunesse, mais de notre avenir”, lâche-t-il. Face à son auditoire, le plus jeune président de la Vème République a évoqué le sommet Afrique-Union Européenne prévu ce mois de février dont le but, selon lui, est de “refonder le partenariat” entre l’Europe et l’Afrique.

“Nous devons dans les mois à venir (…) réinventer une nouvelle alliance avec le continent. D’abord, à travers un New Deal économique et financier avec l’Afrique qui doit s’appuyer sur ce que nous avons construit au mois de mai dernier (…), mais avec des propositions d’investissement très concrètes”, martèle-t-il.

Pour écouter le discours de Macron sur l’Afrique, cliquez sur la vidéo suivante à partir de la minute 27.