Macron promet bourses et logements sociaux à 2000 étudiants réfugiés dès la rentrée 2019

0
316

Le gouvernement français promet des bourses et des logements sociaux aux étudiants réfugiés et bénéficiaires de la protection subsidiaire dès la rentrée 2019

Un geste très fort envers les étudiants réfugiés. Le gouvernement d’Emmanuel Macron a en effet décidé d’accorder des bourses aux étudiants réfugiés et bénéficiaires de la protection subsidiaire. C’est en tout cas ce qu’a annoncé ce 12 avril Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation dans un communiqué.

« (…) La ministre souhaite mettre fin à une situation absurde : les étudiants boursiers et bénéficiaires de la protection subsidiaire sont majoritairement inscrits au sein de Diplômes Universitaires (DU) ‘Passerelle-Etudiants en exil’ afin de faciliter leur intégration. Or ces DU ne font aujourd’hui pas partie de la liste des formations éligibles aux aides sociales distribuées par le réseau du CROUS », déplore la ministre.

« 2 000 étudiants seront potentiellement concernés »

Et d’ajouter : « à partir de 2019, l’ensemble des formations accueillant des étudiants réfugiés et bénéficiaires de la protection subsidiaire seront ainsi inscrites au registre des formations éligibles, via une circulaire que la Ministre adressera au réseau national des œuvres universitaires et scolaires, CROUS ».

Dans le communiqué, Frédérique Vidal a fourni un chiffre du nombre d’étudiants qui seront concernés. « 2 000 étudiants seront potentiellement concernés par cette mesure et une trentaine d’universités auront mis en place un ‘DU Passerelle-Etudiants en exil’ dès la rentrée prochaine », précise le communiqué.