Maroc : des négociations au plus haut de l’Etat pour recevoir le ministre israélien des Affaires étrangères

Le Maroc et Israël négocient l’organisation de la visite de Yaïr Lapid, ministre israélien des Affaires étrangères à Rabat

Plusieurs mois après la normalisation avec l’Etat d’Israël, le Maroc veut marquer un grand coup en recevant sur son sol le chef de la diplomatie israélienne, Yair Lapid, ministre israélien des Affaires étrangères. Une visite qui se prépare dans la plus grande discrétion dans un pays où l’animosité envers Israël reste encore palpable au sein de la société.

C’est en tout cas, l’information que Lecourrier-du-soir.com a apprise ce 13 octobre du média israélien Times Of Israel. En effet, d’après ce média qui cite des sources diplomatiques, le ministère israélien des Affaires étrangères a entrepris, depuis quelques jours, des pourparlers avec le Maroc pour organiser la visite de Lapid à Rabat.

“Le Maroc balise la voie à l’arrivée de Lapid”

D’après la source, le Maroc a déjà balisé la voie à l’arrivée du ministre des Affaires étrangères, car la semaine dernière, à en croire Times Of Israel, Alon Ushpiz, directeur général du ministère des Affaires étrangères, a été reçu au Maroc où il a transmis une lettre d’invitation que le ministre israélien a transmise à son homologue marocain, Nasser Bourita.

Le contenu de la lettre n’a pas été lue par Lecourrier-du-soir.com. Cependant, d’après le média israélien, le chef de la diplomatie israélienne a beaucoup insisté sur l’importance de rétablir les relations diplomatiques entre Israël et le Maroc. Et ce n’est pas tout. Yaïr Lapid a également insisté sur la nécessité, entre les deux pays, de coopérer en matière de commerce, de technologie, de culture et de tourisme.

“Un rapprochement indéniable entre Rabat et Tel Aviv”

Il convient en tout cas de faire remarquer que depuis l’officialisation de leurs relations diplomatiques, Tel Aviv et Rabat entretiennent des liens extrêmement chaleureux comme en témoignent les récents accords entre les deux pays. En effet, en avril dernier, le Maroc avait signé un contrat commercial estimé à plusieurs millions de dollars avec Israël.

Et ce ne fut pas tout. En mai, le Maroc a été invité à prendre part à un très grand événement organisé par AIPAC, le tout-puissant lobby juif américain et le 4 juillet dernier, pour la première fois, un avion de l’armée de l’air marocaine a atterri en Israël pour participer à des manœuvres militaires, une première dans l’Histoire.