Mauvaise nouvelle pour Agnès Buzyn : une information judiciaire vient d’être ouverte contre elle

0
1446

Une plainte déposée en octobre dernier par un patient qui a failli mourir de Covid-19 en mars a reçu une réponse favorable de la Cour de justice de la République qui ordonne l’ouverture d’une information judiciaire contre Agnès Buzyn et Olivier Véran

Une mauvaise nouvelle pour Agnès Buzyn. Alors que les rumeurs de l’éventuel exil de l’ancienne ministre de la santé d’Emmanuel Macron circule dans la presse, cette dernière n’est pas sortie de l’auberge car elle vient d’être rattrapée par une plainte déposée contre elle et Véran par un habitant de Moselle.

En effet, d’après plusieurs sources dont Actu.fr, la Cour de justice de la République vient de donner un avis favorable à l’avocat d’un patient atteint de Covid-19 qui avait déposé une plainte contre Agnès Buzyn et Olivier Véran. Son pronostic vital avait été très engagé en mars dernier, nous apprend la source.

“La plainte est recevable et fondée”

Alors que plusieurs plaintes visant les responsables politiques ont connu une fin de non-recevoir, le patient a, quant à lui, obtenu gains de cause car la Cour a jugé que sa plainte “est recevable et fondée”. “La Cour de justice de la République m’a répondu : la plainte est recevable et fondée. En conséquence, elle a décidé d’ouvrir une information judiciaire”, se réjouit l’avocat.

L’ouverture d’une information judiciaire signifie qu’un juge d’instruction va être désigné. Sa mission sera d’instruire la plainte contre Agnès Buzyn et Olivier Véran, actuel ministre de la Santé. C’est une mauvaise nouvelle pour Agnès Buzyn qui, depuis sa cuisante défaite aux élections municipales de mars dernier, a complètement disparu des radars. Elle ne décroche plus son téléphone lorsque la presse la sollicite pour des entretiens et ne siège plus au conseil du 17ème arrondissement de Paris.