Mauvaise nouvelle pour la France : en décembre, les tests de dépistage anti-Covid ont coûté 1 milliard d’euros à l’Etat

Les tests PCR et antigéniques, menés durant le seul mois de décembre, ont coûté à l’Etat français 1 milliard d’euros 

La crise sanitaire finira-t-elle par faire perdre à la France sa position de puissance économique mondiale? Rien ne permet, pour l’heure, de le dire. Mais, une chose est tout de même sûre : elle contribuera très largement à affaiblir l’économie de la deuxième puissance économique de la zone euro.

En effet, en avril 2021, le coût de la pandémie avait été évaluée à 424 milliards d’euros par Olivier Dussopt, ministre des Comptes Publics. Et la facture risque d’être plus salée car, à en croire la presse, les tests de dépistage, largement menés par les Français pendant les fêtes, ont coûté un pognon de dingue à l’Etat.

Ainsi, d’après Capital.fr, rien que durant le mois de décembre, 30 millions de tests ont été menés par les citoyens. 28 millions ont été remboursés par l’Etat et l’addition est très salée : 1 milliard d’euros, note la source. D’après la même source, ce coût va peser lourd dans le budget de l’Etat.

“Record battu le 23 décembre”

L’information a été confirmée par BFMTV. La première chaîne de France, en se basant sur des informations fournies par Olivier Dussopt, révèle que le coût des test sur toute l’année 2021 devrait avoisiner les 6 milliards d’euros. “En 2021 nous avions estimé que la campagne de tests coûterait 5,2 milliards d’euros, je pense qu’elle coûtera plutôt 6 milliards à la fin”, précise le ministre interrogé par la chaîne.

Les chiffres présentés par la presse sont hallucinants. Ainsi, d’après le média Sud Ouest, rien que la semaine de Noël, 6,8 millions de tests ont été effectués et le 23 décembre a battu un record car, à cette date, 1,55 million de tests ont été pratiqués en une seule journée.