Terrible nouvelle pour Macron : 5 personnes viennent de mourir en France après avoir reçu le vaccin Pfizer

0
1755

Olivier Véran, ministre de la Santé, a annoncé la mort de 5 personnes à qui le vaccin de Pfizer a été inoculé

Le vaccin de Pfizer à nouveau sur la sellette. Et cette fois-ci, c’est en France. En effet, la presse française vient d’annoncer la mort de 5 personnes dans ce pays liées au vaccin. L’information a été révélée par plusieurs médias ce mardi dont France 3. D’après cette source qui cite le ministère de la Santé, les 5 personnes décédées ont un point commun : être âgées de plus de 75 ans et souffrant de comorbidités.

“Ce sont des personnes qui ont pu décéder dans les jours qui ont suivi la vaccination sans pour autant présenter des signes de réaction allergique suite à la vaccination”, précise Olivier Véran, ministre de la Santé. Lecourrier-du-soir.com a pu vérifier cette information auprès d’autres médias dont LaDépêche.fr.

“Les autorités sanitaires françaises ont annoncé ce mardi que cinq personnes étaient décédées après avoir reçu l’injection du vaccin Pfizer-BioNTech. Le ministère a toutefois précisé que ces décès n’étaient pour le moment pas à relier avec l’injection. Tous les patients avaient plus de 75 ans et souffraient de comorbidités”, renseigne cette source.

Face à la presse, le ministre de la Santé a annoncé l’ouverture d’une enquête. “Dès qu’il y a une alerte, il y a une enquête qui est faite. S’il y a vraiment une suspicion forte, il peut être proposé de faire des analyses supplémentaires. Lorsque c’est une personne qui peut être retrouvée décédée trois jours ou quatre jours après une vaccination, il n’y a pas nécessairement une enquête qui est diligentée, mais nous considérons néanmoins que c’est une situation particulière à étudier compte tenu de la sensibilité de la vaccination”, a-t-il fait savoir.

Cette révélation risque d’être un coup dur pour Pfizer qui avait pourtant annoncé que son vaccin était efficace à 95%. En effet, il y a deux semaines, un médecin mexicain était entre la vie et la mort après avoir reçu le vaccin de Pfizer et cette semaine, les autorités norvégiennes ont annoncé l’ouverture d’une enquête après le décès de 23 personnes liées au même vaccin.