Coup dur pour Macron : l’application StopCovid qui a coûté 100 000 euros a été rejetée par l’Union Européenne

0
1237

L’application StopCovid a été rejetée par l’Union Européenne qui devra, à la rentrée, mettre en place un projet qui permettra aux applications nationales européennes d’échanger et de partager des données dans le cadre de la lutte contre le Covid-19

Un coup dur pour la France. L’application de traçage, StopCovid, qui a coûté plusieurs milliers d’euros a été rejetée par l’Union Européenne dans son projet de rendre compatibles 18 applications de traçage national. D’après France Info qui donne l’information, le projet a été confié au fabricant allemand de logiciels d’entreprises SAP et une filiale de Deustche Telekom. L’objectif est en effet de permettre les échanges entre les applications nationales afin de mieux juguler la propagation du virus.

Coup de théâtre! L’application française, StopCovid, n’a pas été retenue pour faire partie du projet européen. Un coup dur pour le gouvernement français qui a beaucoup insisté sur l’importance de son application et qui, d’ailleurs, a débloqué entre 200 000 et 300 000 euros par mois pour maintenir et héberger l’application.

“Cédric O en danger?”

Le rejet de l’application française s’ajoute à son rejet massif au niveau national. En effet, StopCovid, lancé début juin, n’a été téléchargé que par 3% de la population, soit seulement 2,5 millions de Français, ce qui rend son efficacité presque nulle, à en croire plusieurs spécialistes.

Pour le moment, Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique, n’a pas encore réagi. Toutefois, il est évident qu’il vient de recevoir un coup de massue qui pourrait mettre en danger sa continuité au sein du gouvernement où son poste a été reconduit par Jean Castex.