Mauvaise nouvelle pour Macron : l’opposition rejette les comptes 2021 à l’Assemblée Nationale

Les députés de l’opposant ont massivement rejeté les comptes 2021, infligeant ainsi une véritable claque à Emmanuel Macron

La perte de la majorité absolue commence à poser de sérieux problèmes à Emmanuel Macron. En tout cas, au sortir des élections législatives qui ont permis à La France Insoumise et au Rassemblement National d’opérer un véritable coup de force en raflant de nombreuses voix, la Macronie a intérêt à se faire des soucis.

En effet, d’après plusieurs sources consultées par notre média ce 03 août, l’Assemblée nationale a rejeté les comptes 2021, infligeant ainsi à la Macronie un revers sans précédent. “Il s’agit d’une étape habituellement banale de la validation des comptes publics, mais elle a pris une autre tournure en l’absence de majorité absolue à l’Assemblée nationale. Les députés ont rejeté, mercredi 3 août, le projet de loi de règlement du budget 2021 par 173 voix contre 167, grâce à une coalition des oppositions”, nous apprend Le Monde.

L’information a été confirmée par d’autres sources telles que TF1 qui nous a appris que le texte avait déjà été rejeté par le Sénat. Sur ce, le média explique : “la chambre haute du Parlement avait effectivement dénoncé la situation ‘très dégradée des comptes publics’, avec un déficit public à 6,4% du PIB en 2021. Le gouvernement comptait malgré tout sur un dernier feu vert de l’Assemblée nationale lors de la lecture définitive qui avait lieu ce mercredi 3 août. C’était sans compter sur une opposition unanime, bien que pour des raisons différentes.”

Mais, le média français nuance : “s’il est symbolique, ce nouveau revers pour le gouvernement ne devrait pas avoir ‘de conséquence sur la programmation budgétaire de l’année 2023, ni sur la capacité de l’État à honorer ses engagements budgétaires au titre de l’année 2022′, a relativisé le ministère des Comptes publics. Ce projet de loi est un texte ‘technique qui revient sur l’année budgétaire écoulée et ne vise qu’à prendre acte de son exécution'”. 

Ce mercredi, sur les réseaux sociaux, les réactions ont été nombreuses et beaucoup n’ont pas caché leur joie.