Mauvaise nouvelle pour Macron : une enquête révèle que la France a livré des armes à la Russie de Poutine

L’ONG Disclose accuse, dans un article publié sur son site officiel, François Hollande et Emmanuel Macron d’avoir vendu des armes à la Russie de Poutine et ce, malgré un embargo sur les armes russes en vigueur depuis 2014

Une nouvelle révélation qui risque de coûter très cher à Emmanuel Macron. En tout cas, en pleine guerre entre la Russie et l’Ukraine, le plus jeune président de la Vème République risque de voir son image ternie par ses liens pas très catholiques avec la Russie de Vladimir Poutine.

En effet, d’après plusieurs médias dont France Info qui cite une enquête de Disclose, la France a livré des armes à la Russie jusqu’en 2020….dans la plus grande discrétion. Lecourrier-du-soir.com a pu consulter l’article original produit par Disclose et publié sur son site ce 14 mars. Les révélations qui y sont faites sont explosives.

“(…) Entre 2015 et 2020, malgré l’escalade militaire avec l’Ukraine, la France a discrètement équipé l’armée de Vladimir Poutine avec des technologies militaires dernier cri. Du matériel qui a contribué à moderniser les forces terrestres et aériennes de la Russie, et qui pourraient aujourd’hui être utilisées dans la guerre en Ukraine”, révèle la source.

Et d’ajouter : “D’après des documents ‘confidentiel-défense’ obtenus par Disclose et des informations en sources ouvertes, la France a délivré au moins 76 licences d’exportation de matériel de guerre à la Russie depuis 2015. Montant total de ces contrats : 152 millions d’euros, comme l’indique le dernier rapport au Parlement sur les exportations d’armement, sans toutefois préciser le type de matériel livré.

Les révélations de Disclose sont d’autant plus fracassantes qu’elles nous apprennent que Paris a continué à livrer des armes à la Russie malgré un embargo sur les armes russes imposé par l’Union Européenne depuis le 1er août 2014, à la suite de l’annexion de la Crimée. Disclose renseigne ainsi que François Hollande avait fini par annuler la vente de deux navires sous pression de ses partenaires européens. Mais, d’autres livraisons ont pourtant été effectuées dans le plus grand secret.

Dans son article, Disclose accuse ouvertement Macron et Hollande. “(…) Depuis 2014, ni François Hollande ni son successeur n’ont mis fin aux livraisons d’armement à la Russie. Un paradoxe, alors qu’Emmanuel Macron s’active depuis des années sur la scène internationale pour privilégier la voie diplomatique en Ukraine, plutôt que celle des armes”, lit-on.

Cette révélation explosive qui intervient en pleine campagne présidentielle et au moment où Macron cherche à tirer profit du conflit en Ukraine pourrait provoquer une vive indignation en France où quelques voix se lèvent pour demander que Paris cesse d’acheter du gaz russe qui a permis de financer la guerre de Poutine contre le régime de Kiev.